Google décide de ne pas vendre son nouveau Pixel 4 sur le marché Indien

Le nouveau smartphone de Google, le Pixel 4 a été officiellement dévoilé à New York mardi dernier. Une présentation très attendue, notamment en raison des capacités louables du nouveau modèle dans un contexte de marché ultra-concurrentiel.

On apprend toutefois que le constructeur ne compte pas livrer le Pixel 4 sur le marché indien à son lancement prévu pour avoir lieu la dernière semaine de ce mois d’octobre. Cette information nous vient d’une déclaration qu’un porte-parole de Google a faite à CNN Business.

Le Pixel 4 de face

D’après les informations relayées par CNN, cette indisponibilité du Pixel 4 sur le deuxième plus grand marché mondial de smartphones serait due au fait que Google n’a pas pu obtenir l’autorisation des autorités indiennes pour l’utilisation de la fréquence permettant à la reconnaissance faciale et au contrôle des gestes de fonctionner.

Pas de licence pour l’utilisation de la fréquence 60 GHz

Pour le moment, Google n’a pas explicitement précisé la raison pour laquelle le Pixel 4 ne sera pas disponible sur le deuxième plus important marché mondial pour les smartphones. Toutefois, selon des sources médiatiques citées par CNN Business, il semblerait que le constructeur n’ait pas obtenu l’aval des autorités indiennes pour l’utilisation de la fréquence 60 Gigahertz.

Cette fréquence est en effet celle qui est utilisée pour la puce radar Soli équipant le Pixel 4. Et c’est cette puce Soli qui contrôle les composantes pour la reconnaissance faciale et le contrôle des gestes du Pixel 4 (le fameux Motion Sense).

Le ministère indien des Télécommunications n’a pas non plus répondu aux sollicitations de CNN Business concernant cet état des choses. Toutefois, en Inde, les entreprises ne sont pas autorisées à utiliser la fréquence 60 GHz et il semble que le géant de la technologie n’ait pas pu défausser à cette règle.

Une affaire à suivre pour le Pixel 4

Il faut savoir qu’au Japon, il y a également des restrictions similaires quant à l’utilisation de cette fréquence. Néanmoins, le Pixel 4 y sera disponible au printemps 2020 et le Pays du Soleil Levant sera ainsi parmi la liste des 12 pays où les consommateurs pourront s’offrir le Pixel 4.

On ne sait pas encore si Google a en tête de retravailler son nouveau modèle pour un marché indien où la présence d’autres constructeurs comme le chinois Xiaomi ou le coréen Samsung est fortement ancrée.

D’autant que, pour le dire franchement, la gamme de prix dans lequel le nouveau Pixel 4 n’est pas tellement accessible aux Indiens moyens. Ce qui constitue une autre limite à la percée de Google sur ce marché où les versions précédentes de la gamme restent disponibles.

Mots-clés googlepixel 4