Google dévoile officiellement le line-up des jeux Stadia

Jusqu’à maintenant, le marché du jeu vidéo est dominé par trois constructeurs : Sony et sa PlayStation 4, Microsoft et sa XBox One, Nintendo et sa Switch. Mais de nouveaux concurrents semblent vouloir se faire une place sur ce secteur très concurrentiel. Parmi eux, on trouve Google, l’un des géants de la tech qui mise sur une nouvelle technologie appelée Cloud Gaming.

Une technologie permettant aux joueurs de profiter de titres en streaming. Et c’est ainsi qu’est né Stadia, dont les premiers modèles seront livrés d’ici le 19 novembre – malgré un retard déjà annoncé par le géant américain dans les livraisons.

Google Stadia

En attendant, Google a officialisé le line-up des jeux sur Stadia.

Car jusqu’à maintenant, les noms évoqués n’étaient que des rumeurs.

Des titres annoncés, d’autres prévus

Ce sont en tout douze jeux qui seront disponibles au lancement de Stadia. Il faudra tout de même pour les joueurs acheter ces derniers – car contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas là d’un catalogue illimité façon Apple Arcade. Stadia n’offre qu’un support de jeu et il faudra à chaque fois passer à la caisse.

Parmi les jeux, sera offert Destiny 2 The Collection pour les précommandes des packs Premiere Edition et Founder’s Edition. On trouve ensuite Assassin’s Creed Odyssey, GYLT, Kine, Mortal Kombat 11, Just Dance 2020, Thumper, Tom Raider Definitive Edition, Rise of the Tomb Raider, Shadow of the Tomb Raider Definitive Edition, Samurai Shodown et… Red Dead Redemption 2 ! De quoi profiter du dernier né de Rockstar qui aura été un véritable succès commercial et critique.

Mais quatorze autres titres suivront, sans date précise pour ces derniers. On y trouvera des jeux récents comme d’autres ayant plusieurs années d’ancienneté – comme Dragon Ball Xenoverse 2 et Final Fantasy 15. Les joueurs pourront également tâter : Attack on Titan 2 Fxainal Battle, Borderlands 3, Darksiders Genesis, Farming Simulator 19, Football Manager 2020, Ghost Recon Breakpoint, GRID, Metro Exodus, NBA 2K20, Rage 2, Trials Rising et Wolfenstein Youngblood.

Reste à savoir si les joueurs seront au rendez-vous sur cette nouvelle plate-forme. Nul doute que devoir payer ses jeux, en plus du Stadia et de l’abonnement mensuel, devrait décourager bien des joueurs qui pensaient auparavant accéder à un catalogue illimité.

Mots-clés google stadiastadia