Google vient d’acquérir Divide, pour se faire une place en entreprise

Google s’intéresse au marché de l’entreprise depuis plusieurs années maintenant. La firme a même développé une version spécifique de ses outils à leur intention. Mieux, elle a gratifié les professionnels de plusieurs extensions pensées pour Outlook, dont une permettant carrément d’intégrer les Hangouts à la solution. A présent, la firme souhaite pousser sa plateforme mobile dans les sociétés et c’est précisément ce qui l’a poussé à racheter Divide.

Ce nom vous est peut-être inconnu et il est préférable de commencer par expliquer ce que propose cette solution pour que vous puissiez comprendre tout l’intérêt de cette acquisition. D’autant que cette dernière pourrait changer considérablement la donne.

Divide Google

Divide et Google sont dans un bateau…

A la base, un terminal fonctionnant sous Android peut parfaitement s’inscrire dans une flotte d’entreprise. Google a développé des outils permettant d’administrer très facilement plusieurs smartphones, plusieurs tablettes, avec des fonctions précises et pensées pour les professionnels. Mais voilà, tout n’est pas parfait et lorsqu’un androphone rejoint une flotte, c’est l’intégralité de son contenu qui devient visible et accessible pour l’entreprise. Très problématique, surtout à l’heure du BYOD bien sûr.

Divide propose une solution permettant de palier à ces limitations. Tout comme le Knox de Samsung, cette dernière permet de créer un conteneur virtuel sur le terminal. Un conteneur qui pourra accueillir des fichiers ou des applications.

Lorsque notre terminal rejoindra une flotte d’entreprise, nous pourrons ainsi limiter l’accès de notre employeur à ce conteneur. Ce dernier n’aura plus accès à nos fichiers personnels, ni même à nos courriers électroniques, et encore moins à nos rendez-vous. L’entreprise, de son côté, pourra définir les accès à ce conteneur et même supprimer son contenu à distance, comme elle le ferait avec n’importe quel terminal de sa flotte.

L’intérêt de cette acquisition est double pour Google. Si la firme va pouvoir ajouter la technologie développée par Divide à son propre arsenal, elle va surtout pouvoir proposer aux entreprises une alternative solide à Knox et BlackBerry Balance.

Via

Mots-clés businessgoogle