Google Docs : la pagination est arrivée chez nous !

Yes ! On le sait bien, l’un des gros défauts de Google Docs, c’est le mode d’affichage pas toujours pratique. Bien heureusement, nous avons appris le mois dernier que les choses allaient bientôt changer et qu’un mode d’affichage par pages s’apprêtait à débarquer sur la suite bureautique de Google… Ceux qui l’attendaient de pied ferme vont pouvoir se réjouir puisque ce dernier est désormais disponible chez nous ! Et ça, les amis, c’est juste une excellente nouvelle.

Et pour cause puisque le mode d’affichage traditionnel de Google Docs n’était pas spécialement pratique. Par défaut, le service se contentait d’afficher le contenu d’un document en enfilade et le seul moyen d’obtenir une vue par pages, c’était de passer par l’aperçu avant impression. Super, sauf que ce dernier ne permet de consulter un document qu’en lecture seule. Forcément, quand tu ponds un document d’une cinquantaine de pages et que tu souhaites soigner sa présentation, c’est juste à s’arracher les cheveux.

Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne. Désormais, Google Docs est capable d’afficher un document en respectant sa pagination et en vous permettant du coup de mieux visualiser à quoi il ressemblera une fois imprimé. Pour profiter de ce mode, ce n’est pas compliqué, il suffit de vous connecter au service, de créer un nouveau document de type texte (ou d’ouvrir un document existant), de vous rendre dans le menu “Affichage”, de cliquer ensuite sur “Affichage de document” et de sélectionner enfin l’option “Paginated”.

En quelques clics, donc, c’est complètement bouclé et votre document s’affichera page par page. Forcément, il sera du coup beaucoup plus simple à gérer et vous pourrez soigner davantage sa mise en forme en vous assurant de bien positionner le contenu de votre document. Au passage, on remarquera que la fonction n’est pas traduite mais c’est chose normale chez Google. Lorsque la firme implémente une nouvelle fonction, elle oublie généralement de la faire passer par le bureau des traducteurs.

Enfin, pour finir, ce que l’on peut remarquer, c’est que Google Docs se rapproche de plus en plus de nos logiciels de traitement de texte. En toute franchise, j’ai beau creuser mais je ne vois pas ce qui lui manque. Alors c’est sûr, question interface, Office 2010 / 2011 est quand même plus sympa et il faut être connecté au web pour en profiter pleinement, mais il n’empêche que ce service peut parfaitement nous accompagner dans notre quotidien, et encore plus avec ce nouveau mode d’affichage.

Via