Google Drive : une meilleure compatibilité avec Microsoft Office

Google Drive se bonifie avec le temps. Après le support du téléversement des dossiers dont on a déjà parlé ce matin, l’équipe en charge de projet a annoncé d’autres améliorations portant cette fois sur la compatibilité du service avec la célèbre suite bureautique Microsoft Office. Des améliorations qui passeront peut-être inaperçues pour le commun des mortels mais qui devraient enchanter tous ceux pour qui les tableaux croisés dynamiques n’ont plus aucun secret. Et il y en a, c’est sûr, parce qu’il faut vraiment de tout pour faire un monde. Moralité, si vous avez envie de connaître les nouveautés apportées par Drive, ce n’est pas compliqué, on en parle tout de suite !

Cela fait bien longtemps qu’il est possible d’importer des fichiers Word ou Excel dans Google Drive. Toutefois, jusqu’à présent, le service n’était pas systématiquement capable de récupérer toutes les données de nos documents. Certains médias, certaines fonctions, pouvaient ainsi lui échapper, contraignant ainsi l’utilisateur à repasser derrière l’outil pour tout remettre en ordre.

Google Drive

Inutile de rêver parce que la compatibilité des documents Office avec Drive n’est pas encore totale. Cependant, plusieurs améliorations ont été apportées au service et ce dernier devrait par conséquent vous apporter un peu plus de satisfaction. Parmi les éléments désormais supportés par la suite bureautique en ligne, on trouvera ainsi le support des diagrammes Excel ou même… ces foutus tableaux croisés dynamiques. Et ça, c’est le côté visible de l’iceberg puisque Drive supporte également un peu mieux les polices d’écriture, les images ou même les équations intégrés aux documents Office.

Au final, même si ces ajouts ne vont sans doute pas changer la face du monde (ce sera pour la prochaine version), ils devraient tout-de-même vous permettre de gagner un peu de temps. C’est bien, mais on peut tout-de-même souligner le fait que SkyDrive se débrouille un peu mieux de ce côté là. Pas très étonnant, évidemment, mais on comprend aussi pourquoi Google semble bien décidé à améliorer cet aspect de son service.

Après tout, Windows 8 arrive à la fin du mois et ce dernier exploite pleinement les possibilités de SkyDrive, hein… Donc si Google veut conserver ses parts de marché sur le secteur de l’hébergement dans les nuages, il a plutôt intérêt à mettre le paquet.

Via