Google Duplex : les appels ont-ils été montés de toute pièce ?

Google a profité de la dernière Google I/O pour faire la démonstration d’une technologie parfaitement saisissante, une technologie baptisée Duplex et visant tout simplement à permettre à Google Assistant de passer des appels pour nous décharger de certaines tâches comme la prise de rendez-vous chez le coiffeur ou l’esthéticienne. La firme est accusée d’avoir falsifié la démonstration.

L’idée de départ est assez simple. Google Duplex a en effet pour but de nous décharger de certaines tâches en les confiant à une intelligence artificielle.

Comparateur Google

Durant sa conférence annuelle, le géant américain a procédé à une démonstration afin de montrer les possibilités de sa technologie.

Google Duplex, une technologie très convaincante sur le papier

Sundar Pichai est en effet monté sur scène afin de montrer tout le déroulement de l’opération en s’appuyant sur un exemple concret et en demandant ainsi à Duplex de lui prendre rendez-vous chez le coiffeur à une date et une heure précise.

L’IA s’est rapidement exécutée et la communication a été intégralement diffusée sur scène par le géant américain, à la stupeur générale.

Le plus bluffant, avec Duplex, ce n’est pas que l’outil soit capable d’appeler un salon de coiffure pour prendre rendez-vous, mais plutôt qu’il puisse s’adapter en temps réel aux aléas d’une conversation téléphonique menée avec un être humain.

Très impressionnante, la démonstration a cependant soulevé de nombreuses questions d’ordre éthique et beaucoup ont ainsi demandé à la firme  si l’IA allait s’identifier en passant des coups de fil à notre place. Google, de son côté, s’est montré plutôt rassurant.

Une démo montée de toute pièce ?

Toutefois, Duplex se trouve désormais au cœur d’une nouvelle polémique et de nombreuses personnes se demandent s’interrogent ainsi sur l’authenticité de la démonstration menée sur scène. Axios a été le premier à soulever la question après avoir relevé plusieurs incohérences notables.

Durant la communication téléphonique, le correspondant ne donne ainsi aucune information ni sur l’établissement ni même sur sa propre identité. En temps normal, lorsque vous téléphonez à un salon de coiffure, alors la personne à l’autre bout de la ligne commence par se présenter, lui ou l’établissement pour lequel elle travaille. Or ici, cela n’a pas été le cas et la personne appelée par l’intelligence artificielle s’est contentée de prendre scrupuleusement le rendez-vous sans donner la moindre indication sur son identité ou celle de son salon.

Bizarre, non ? Certes, et le plus étrange, dans l’histoire, c’est que Google n’a pas répondu aux doutes formulés par Axios. C’est donc à se demander si la démonstration n’était pas orchestrée de toute pièce et préparée à l’avance avec le concours d’un employé de l’entreprise.