Google Earth a photographié un autre truc “bizarre”, en Argentine cette fois

Google Earth occupe une place de choix dans le cœur des ufologues amateurs et des adeptes de la complosphère. Certains écument en effet le monde – ou plutôt sa version numérique – à la recherche du moindre détail troublant et le dernier en date a été (re)découvert en Argentine.

NowYouKnow, une chaîne spécialisée dans tout ce qui touche au paranormal, aux petits gris et aux “phénomènes étranges et inexpliqués” a en effet mis en ligne une nouvelle vidéo en début de semaine.

Google Earth

Capturée sur Google Earth, cette dernière se focalise sur une drôle de tache ovale aperçue dans le ciel au-dessus de la province de Neuquen.

Une tache noire est apparue dans le ciel argentin

Relativement reculée, cette dernière se trouve à l’extrémité nord-ouest de la Patagonie et elle s’étire sur un peu moins de 95 000 km², avec environ cinq cent mille habitants répartis à travers toute la région.

La vidéo de la chaîne nous emmène donc donc une région boisée de la province, une région se trouvant à plusieurs kilomètres de toute ville.

L’idée n’est cependant pas de nous faire profiter du paysage, mais plutôt de nous révéler l’existence d’un objet non identifié volant dans le ciel, le tout avec une ambiance sonore très étudiée.

L’auteur de la vidéo montre ensuite l’objet sous plusieurs angles différents, en tentant de le décrire le plus précisément possible, sans oublier de dresser un parallèle rapide avec une éventuelle visite venue d’un autre monde.

Toutefois, la tache mise en scène dans cette vidéo n’est pas une découverte récente et la vidéo de NowYouKnow s’appuie ainsi sur une autre vidéo réalisée en 2016 par une certaine Sandra Elena Andrade. Une fois encore, la tache est clairement présentée comme un OVNI.

Contrairement à NowYouNow, cette dernière indique d’ailleurs les coordonnées de l’objet, des coordonnées menant vers ce point.

Malheureusement pour nous, entre temps, Google a mis à jour ses cartes et les photos utilisées par Street View. La tache n’est donc plus présente.

Un vaisseau extraterrestre venu d’une galaxie lointaine ou… un simple bug graphique ?

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’une tache de ce genre se retrouve au cœur des débats. Street View a aussi photographié une forme bizarre au Mexique en fin de semaine dernière et une fois encore cette dernière était naturellement présentée comme un OVNI par bon nombre de chaînes “spécialisées”. Pire, en mai, c’est carrément une tache en forme de virgule qui est subitement apparue sur une photo prise par Curiosity.

Encore une fois, beaucoup de chaînes l’ont présentée comme une preuve irréfutable de l’existence d’une forme de vie extraterrestre.

En vérité, il existe bien d’autres explications à ces “phénomènes”, à commencer par le bon vieux bug graphique.

Pour modéliser le monde, les Google Cars ne s’appuient effectivement pas sur une seule caméra et elles font ainsi appel à un appareil composé de plusieurs caméras différentes. Les photos prises sont ensuite assemblées par le truchement d’un algorithme développé par Google.

Cet algorithme n’est évidemment pas parfait et il arrive ainsi parfois que des bugs ou des artefacts apparaissent. Cela pourrait être le cas ici.

En outre, il arrive aussi parfois que des poussières ou des matières organiques se déposent sur les lentilles des caméras des véhicules de la firme, créant de ce fait d’étranges tâches. Une fois encore, les algorithmes développés par Google permettent de corriger ce problème, mais la méthode utilisée n’est pas toujours parfaite.

Mots-clés googlegoogle earth