Google Earth vous propose de voyager dans le temps

Récemment, Google a annoncé le lancement d’une toute nouvelle option pour son service Google Earth. Selon la compagnie, il s’agit de la plus grosse mise à jour de ce dernier depuis maintenant 4 ans, et sa particularité est qu’elle va permettre aux utilisateurs de remonter le temps. Plus précisément, la nouvelle fonctionnalité va montrer des images de la Terre prises au cours des 37 dernières années.

Le service Google Earth est basé sur une technologie similaire à celle utilisée par Google Maps. Toutefois, il se concentre plus sur l’exploration et la géologie que sur les transports publics ou encore les cartes routières. La nouvelle fonctionnalité, dénommée « Time-lapse », peut ainsi être utilisée pour observer les changements au niveau d’une zone particulière au cours du temps. Elle montre l’impact de l’homme sur la nature, mais représente surtout une « preuve » du changement climatique avec ses effets dévastateurs sur les forêts ou encore les glaciers.

Crédits PIxabay

Il est possible pour les utilisateurs d’accéder directement à Google Earth en utilisant leur navigateur web. Selon les informations, la nouvelle option vient avec des visites virtuelles d’un glacier en train de fondre en Alaska ou encore des efforts de protection des forêts au Brésil.

Voir l’évolution de la planète Terre

Le nouvel outil de Google Earth est surtout présenté par Google comme étant un moyen de sensibiliser les gens par rapport au changement climatique et autres problèmes environnementaux. La compagnie met entre autres l’accent sur certains exemples comme les dunes de sable changeantes de Cape Cod ou encore l’assèchement de la Mer d’Aral au Kazakhstan.

A part les effets du changement climatique sur la planète, on peut aussi se servir de l’outil pour observer l’évolution des zones habitées comme c’est le cas pour l’expansion rapide de Las Vegas ou encore la création des îles artificielles de Dubaï. D’après Google, avec Time-lapse, on a une image plus claire de notre planète changeante à notre disposition. Cette image ne montre pas seulement les problèmes de notre planète mais aussi les solutions.

La plus grosse vidéo de la planète

Google indique qu’il a fallu près de 24 millions d’images satellites pour mettre au point la nouvelle fonctionnalité de Google Earth. Ces images ont été fournies par la NASA, le projet Landsat de l’US Geological Survey, ainsi que le projet Copernicus de l’Union Européenne. Au total, les photos utilisées représentent un volume de 20 pétaoctets et des quadrillions de pixels. Elles ont été capturées à partir de l’année 1984.

Lorsqu’on utilise Time-lapse, on peut seulement voir une toute petite fraction du système. Toutefois, selon Google, l’image animée est essentiellement une mosaïque géante de vidéos qui est constituée de plusieurs vidéos individuelles. En tout, ces dernières forment une seule vidéo ayant une taille de 4,4 térapixels, ce qui, d’après Google, équivaut à environ 500 000 vidéos 4K ultra-haute-résolution et en fait la plus grosse vidéo de la planète. Il aura fallu 2 millions d’heures de traitement informatique divisées entre les milliers de puissants ordinateurs de l’entreprise pour gérer autant de données.

Selon les explications de Google, ils projettent de mettre ce projet de time-lapse à jour chaque année pendant au moins dix ans, espérant ainsi faire réagir le plus de monde possible par rapport aux différents problèmes environnementaux de notre planète.

Mots-clés googlegoogle earth