Google est capable de détecter les visages dans les vidéos

Google a beaucoup investi dans l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique ces dernières années. Ces deux domaines d’expertise occupent même une place centrale dans la stratégie du groupe. Le géant américain a précisément profité  de la conférence Next Cloud pour présenter une nouvelle API capable de reconnaître les visages dans les séquences animées. Les reconnaître, mais aussi les indexer. Stupéfiant.

Google s’intéresse depuis plusieurs années à la reconnaissance des visages. Photos intègre en effet une fonction de ce type, mais cette dernière se limite aux images fixes.

Google API Vidéo

Google est désormais capable d’analyser le contenu des vidéos.

Souhaitant pousser sa technologie dans ses derniers retranchements, la firme américaine a donc demandé à ses ingénieurs de travailler sur une nouvelle API encore plus performante, une API compatible avec les vidéos.

Google peut désormais analyser le contenu des vidéos

Fei-Fei Li, le directeur scientifique de l’intelligence artificielle chez Google, a donc profité de la conférence Next Cloud pour faire toute la lumière sur cette nouvelle technologie.

Résolument tournée vers l’avenir, cette fameuse API semble assez complète. Grâce à elle, les développeurs seront en effet en mesure de créer des applications et des services capables d’analyser le contenu d’une séquence animée pour reconnaître des visages ou des objets.

Ces informations pourront ensuite être indexées et cataloguées dans un SGBD afin de permettre à l’utilisateur d’effectuer des recherches poussées portant sur le contenu même des vidéos.

Les applications sont nombreuses et il ne serait pas surprenant que Google intègre cette technologie à ses propres services. Photos, par exemple, ne se limite pas aux images fixes et il permet aussi aux utilisateurs de créer des montages ou même de stocker des clips tournés avec leur smartphone. Une fonction de recherche intelligente portant sur les séquences animées trouverait par conséquent tout à fait sa place dans l’application.

Un problème pour la vie privée ?

Il en va de même pour YouTube. Le service est actuellement la plus grosse plateforme vidéo au monde et il attire chaque semaine des centaines de millions d’utilisateurs. Cette API pourrait leur être très utile puisqu’elle leur permettrait de lancer des recherches portant sur le contenu des séquences, et plus seulement sur leur titre, leur description ou leurs mots-clés.

Cette technologie est très prometteuse, donc, mais elle soulève aussi de nombreuses questions relatives à la confidentialité. Après tout, si Google arrive à analyser le contenu des vidéos, alors il serait tout à fait capable de nous identifier et de suivre ainsi chacun de nos mouvements.

Big Brother n’est jamais loin.

Mots-clés googleinsolite