Google et Facebook s’allient pour installer un câble sous-marin dans le pacifique

Google et Facebook ont annoncé s’être associés pour lancer l’installation d’une ligne ultra-rapide de près de 13.000 kilomètres de long, reliant les Etats-Unis à la Chine. Le câble, installé sous l’océan Pacifique, connectera davantage l’Asie aux USA et permettra – dès l’été 2018 – “d’organiser simultanément 80 millions de vidéoconférences en haute définition entre Hong Kong et Los Angeles”.

Ce n’est clairement pas la première fois qu’un câble de ce genre est posé au fond d’un océan. Au fil des décennies ce sont au bas mot plusieurs dizaines de lignes sous-marines qui ont été installées pour connecter les différents pays et continents entre eux. La première installation de ce type remonte d’ailleurs au milieu du XIXe siècle.

Un câble de 13.000 km de long reliera bientôt les Etats-Unis à la Chine en passant sous l’océan Pacifique

C’est une nouvelle fois par le biais d’un de ses incontournables blogs, que Google a annoncé avoir conclu un partenariat avec Facebook (mais aussi avec la Pacific Light Data Communication et la compagnie TE SubCom), en vue de fournir la première ligne directe très haute capacité, entre Los Angeles et Hong Kong.

Mieux connecter les Etats-Unis et l’Asie

Baptisé PLCN (Pacific Light Cable Network), le câble sous-marin de 12.800 kilomètres devrait commencer à être posé dès cette année, pour une fin d’installation prévue pour l’été 2018.

Cette nouvelle connexion entre les Etats-Unis et la Chine devrait alors permettre de meilleurs échanges entre les deux pays, alors qu’à l’heure actuelle la majorité des lignes sous-marines de l’océan Pacifique relient les USA au Japon.

C’est d’ailleurs au moyen de son propre blog, que Facebook a expliqué que l’installation du PLCN facilitera la connexion du continent asiatique aux data centers américains, alors que le nombre d’utilisateurs du réseau social ne cesse d’augmenter sur ce continent en particulier.

Les géants du High-Tech investissent

Les partenariat entre les géants de la Silicon Valley deviennent de plus en plus courants lorsqu’il s’agit d’investir dans des secteurs porteurs, comme celui qui nous intéresse aujourd’hui.

Au mois de mai, la firme de Mark Zuckerberg avait ainsi annoncé être sur le point de s’associer à Microsoft dans le cadre d’un autre projet de ligne sous marine. Cette dernière porte le nom de “Marea” et s’étendra – elle aussi – sous l’océan pacifique, mais sur une distance plus courte, de 6.600 kilomètres.

plcn

Mots-clés facebookgoogle