Google et Intel lèvent le voile sur un smartphone du projet Tango

Le nom de “projet Tango” ne devrait pas vous paraître inconnu si vous avez suivi l’actualité de Google il y a encore quelques mois. Il s’agit d’un projet du géant de la recherche, principalement logiciel, proposant d’utiliser des terminaux spéciaux pour scanner l’espace environnant et en recréer les obstacles en temps réel.

Jusque-là, Google n’avait proposé qu’une tablette pour mener à bien son projet Tango, une tablette qui était d’ailleurs là principalement à destination des développeurs. Cependant, Intel a profité d’une conférence pour dévoiler un smartphone du projet Tango, de quoi agrandir la panoplie.

Un smartphone Tango

Un smartphone pour le projet Tango

Ce smartphone propose une diagonale de 6 pouces. Il dispose de toute une rangée de caméras et de capteurs qui l’aideront dans sa tâche. Google et Intel ont apparemment mené le partenariat jusqu’au bout en combinant leurs technologies : Google amène son programme de mapping 3D tandis qu’Intel vient avec sa technologie RealSense 3D.

Pour le moment, aucun mot n’a été dit en ce qui concerne une éventuelle disponibilité publique de ce smartphone Tango, bien que ça ne veuille pas dire qu’elle n’arrivera pas.

Pour ceux qui auraient encore des doutes, il y a bien un intérêt au projet Tango et la technologie qui en ressort est nettement différente de ce qu’une simple caméra peut proposer.

En effet, l’objectif du projet Tango n’est pas de capturer des images (les caméras traditionnelles font ça très bien) mais bien de permettre à un ordinateur (ici un smartphone ou une tablette) de comprendre l’environnement, de détecter les obstacles environnant.

On avait déjà vu au début une application concrète de Tango, puisque la NASA elle-même l’utilise pour des robots dans l’espace, des robots qui peuvent être plus autonomes grâce au fait qu’ils comprennent où ils sont et peuvent donc agir en conséquence.

De façon plus proche de nous, on pourrait imaginer des applications pour aider les malvoyants et les guider un peu mieux qu’avec de simples bips. D’où l’intérêt d’un smartphone d’ailleurs : plus compact qu’une tablette, il sera plus pratique à embarquer.

Via