Web

Google et Microsoft collaborent sur le nouveau correcteur orthographique des navigateurs Chromium

Google et Microsoft, deux géants du monde des technologies, se sont rapprochés pour proposer un système de correction orthographique plus performant sur les dernières versions de Chrome et Edge. L’amélioration apportée par le nouvel outil devrait permettre une prise en charge plus aisée des URL, des abréviations, des adresses e-mails et d’un dictionnaire partagé avec les autres applications.

Cette collaboration entre les ingénieurs de Google et les experts de Microsoft a vu le jour dans le cadre du projet Chromium. Une initiative qui vise à doter tous les navigateurs basés sur Chromium de la fonctionnalité de correction orthographique et grammaticale proposée par Windows.

Le correcteur orthographique Windows Spellcheck remplacera donc désormais le correcteur open source Hunspell qui équipait les anciennes versions de Chrome et Edge.

La contribution de Microsoft

Il faut rappeler que Microsoft a créé la surprise en 2019 lorsqu’il a décidé de basculer vers Chromium et de collaborer avec Google pour l’amélioration des navigateurs Edge et Chrome. Le fait que Microsoft veuille s’engager pleinement sur l’amélioration du système de correction orthographique des navigateurs Chromium est donc une affirmation supplémentaire de son intérêt pour le projet.

La participation active de Microsoft dans cette collaboration n’est plus à démontrer. La preuve, en janvier 2020, il a participé avec Google à l’amélioration de la gestion des onglets de Chrome. Il est à la source de l’amélioration du défilement dans les navigateurs Chromium, et principalement des effets de saut ou du défilement en pourcentage.

À lire aussi : Microsoft Edge abrite un chouette easter egg

Activation du correcteur

Au niveau de Microsoft Edge, la version 83 est la première à bénéficier du correcteur orthographique intégré à Windows dans sa version stable. Cependant, si le correcteur n’est pas disponible dans la langue désirée, Edge repassera automatiquement sur le système Hunspell. Cela devrait permettre d’assurer la compatibilité.

Sur Chrome, l’activation du correcteur orthographique et grammatical se fait manuellement à travers l’utilisation de drapeau. La procédure nécessite de taper la commande chrome://flags/ dans la barre d’adresse. Puis cocher sur « Utiliser le correcteur orthographique du système d’exploitation Windows » et relancer Chrome pour rendre la fonctionnalité disponible.