Google Feud va ruiner votre productivité

Il existe des milliers (des millions ?) de jeux en ligne, mais ils ne sont pas tous inoubliables. Loin de là, même. Google Feud, de son côté, se dégage pas mal du lot et c’est normal car il s’appuie sur l’API du géant de la recherche pour fonctionner. Oui et le plus drôle, dans l’histoire, c’est qu’il rappelle beaucoup une émission télévisée que certain(e)s d’entre vous doivent connaître…

Laquelle ? Je vous le donne en mille, il s’agit de… Une Famille en Or ! Et donc de l’une des plus anciennes émissions du PAF.

Google Feud

Google Feud va vous faire perdre pas mal de temps. Désolé, hein.

Ce n’est pas une plaisanterie. En réalité, peu de gens le savent, mais cette émission a commencé par être diffusée sur La Cinq dans les années 80. Elle ne portait pas ce nom, en revanche, et il aura fallu attendre qu’elle débarque sur TF1 au début des années 90 pour qu’elle se rapproche de ce que nous connaissons aujourd’hui.

Comme la Famille en Or, mais à la sauce Google

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article, et donc à Google Feud. Son nom ne l’indique pas forcément mais il propose un peu la même chose, avec un zeste de Google Search en prime.

En réalité, le fonctionnement du service est assez simple. Pour commencer, vous allez devoir choisir une catégorie ou, plutôt, une thématique. Il y en a quatre en tout : la culture, les personnalités, les noms et les questions. Lorsque vous aurez fait votre choix, la page va vous afficher le début d’une phrase extraite de l’auto-complétion du moteur.

Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, sera assez simple car vous devrez tout bonnement la compléter. L’idée étant évidemment de tomber sur une des 10 propositions de recherche les plus utilisées par les internautes.

Pas si facile et le pire reste à venir car Google Feud se base sur la version américaine de l’API du géant américain. Et autant le dire clairement, certaines phrases sont vraiment dures à compléter.

Du coup, si vous avez quelques minutes (ou quelques heures) à perdre, eh bien vous venez de vous trouver une saine occupation.