Google Fiber, Google maintenant FAI !

Google ne fait pas que dans la recherche. Preuve en est, la firme vient tout juste de lever le voile sur son nouveau projet : Google Fiber. Un projet qui vise uniquement le territoire américain, et plus précisément Kansas City, mais qui ne manquera sans doute pas de vous faire baver bien comme il faut. Et pour cause puisque Big G a décidé de s’improviser FAI et qu’il est actuellement en train de déployer de la fibre dans cette charmante petite ville située entre le Missouri et le Kansas… le tout avec des débits de malade, cela va sans dire.

Google Fiber, Google maintenant FAI !

Google Fiber : l’infrastructure

Côté infrastructure et comme son nom l’indique si bien, Google Fiber s’appuie exclusivement sur un réseau de fibres optiques. Des fibres courant à travers toute la ville et permettant ainsi aux habitants de Kansas City de profiter du très haut débit sur internet, bien sûr, mais également de plus de 150 chaines de télévisions. Concernant les débits, il faut préciser que ces derniers se situent aux alentours du gigabit par seconde, en mode asynchrone. Sachant que nos amis américains ne profitent pas encore tous du très haut débit, loin de là même, on comprend évidemment pourquoi le nouveau projet de Google fait beaucoup parler de lui.

Google Fiber : les offres et les débits

Google propose aux habitants de Kansas trois forfaits. Ces derniers, on les retrouve bien évidemment sur le site officiel mais voici un petit résumé rien que pour vos beaux yeux :

  • Gigabit + TV – 120$ par mois : download / upload jusqu’à 1 Gbps, 150 chaines, tablette Nexus 7, Triple Box (TV, Stockage, Réseau), 1 To sur Google Drive, contrat de deux ans.
  • Gigabit Internet – 70$ par mois : download / upload jusqu’à 1 Gbps, Box Réseau, 1 To sur Google Drive, contrat d’un an.
  • Free Internet – 0$ par mois : download jusqu’à 5 mbps, upload jusqu’à 1 mbps, box réseau, aucun engagement.

Intéressant, non ? Ce que l’on peut remarquer, déjà, c’est la solidité de l’offre tout compris. Google a effectivement intégré un certain nombre de produits et de services annexes, comme une Nexus 7, de l’espace de stockage supplémentaire sur Google Drive et ainsi de suite. Niveau box, cette offre en regroupe trois, une pour gérer l’accès fibre, une autre pour le stockage (2 To d’espace de stockage) et une enfin pour la télévision. Point intéressant, la box réseau intègre 4 ports ethernet (pratique pour connecter quelques machines et quelques périphériques) mais également un firewall. En outre, l’interface pour l’administrer est accessible depuis le réseau local, certes, mais également depuis internet.

L’offre gratuite est également très significative de mon point de vue. Tous les foyers ne disposent pas de gros moyens, certains d’entre eux sont particulièrement limités et c’est donc une bonne chose de leur proposer un accès gratuit. Quoi qu’en disent certaines autorités, internet reste un outil idéal pour s’informer et pour se former, tout le monde devrait donc pouvoir y accéder.

Google Fiber : et nous alors ?

Google Fiber va pour le moment se limiter qu’à la ville de Kansas City mais cela ne durera pas. Une fois que la firme aura testé son réseau et son offre, elle pourra en faire de même dans d’autres villes. Et si ce sont nos amis américains qui pourront en profiter en premier, l’Europe intéresse également Google, c’est en tout cas ce que la firme avait annoncé à l’occasion du colloque Nouveau Monde 2.0. Alors bien sûr, ce n’est pas pour tout de suite, nous allons bien évidemment devoir nous armer de patience, mais Fiber finira peut-être par débarquer dans l’hexagone. Oui, et avec un peu de chance, cela poussera nos fournisseurs d’accès à se remuer encore un peu plus les fesses pour nous proposer des offres de plus en plus intéressantes.

Après, cela n’a vraiment rien à voir mais Google me fait de plus en plus penser aux firmes dans Continuum. Pas vous ?