Google fait un pas de plus pour enfoncer Flash via Google Maps

Google n’aime plus Flash, ce n’est un secret pour personne. En effet, depuis quelques années, la compagnie s’efforce de rendre obsolète cette vieille technologie au profit de HTML5 qui permet désormais de faire tout ce que faisait Flash, la lourdeur et les failles de sécurité en moins. L’avantage du HTML5, c’est qu’il s’agit d’un standard (un brouillon, mais un standard quand même), donc il est plus enclin à être supporté par de nombreuses plate-formes que ne l’étaient Flash.

Par exemple, dans les dernières versions du système d’exploitation mobile Android, Flash a disparu, et c’est pour cela que la version mobile de Google Search prévient désormais lorsque l’utilisateur risque de se retrouver sur un site utilisant Flash. Mais le géant de la recherche a une nouvelle fois affirmé sa volonté de ne plus voir Flash.

HTML5

Ainsi, Google a très récemment annoncé que son API Google Maps pour Flash allait bientôt être désactivée le 2 septembre prochain. Les développeurs qui l’utilisent encore ont donc moins d’un mois pour réagir et changer leurs (mauvaises) habitudes.

Cette désactivation n’est pour autant pas une surprise : l’API en question était déjà dépréciée depuis le 2 septembre 2011, ce qui signifie que cela faisait bientôt déjà trois ans qu’il n’était plus conseillé de l’utiliser. On ne pourra pas dire que personne n’était prévenu.

L’API Flash peut bien évidemment être totalement remplacée par son équivalent JavaScript fourni par Google. Et pour ceux qui ont un doute, il peut être nécessaire de rappeler que si vous disposez d’un navigateur récent, vous pouvez retrouver dans problème Google Earth qui vous fait visiter Mars et la Lune, grâce à la magie de WebGL.

Via

Mots-clés flashgooglehtml5