Google Flights va bientôt vous permettre de faire des économies

Google Flights est un service permettant aux voyageurs d’être informés sur l’évolution des prix des billets d’avion. L’application a été officiellement lancée en 2011. À cette époque, les avis divergeaient à son sujet. Une optimisation vient d’être opérée par le géant IT sur son service.

À ses débuts, l’application permettait aux voyageurs de connaitre le tarif des vols au départ de milliers d’aéroports de par le monde. Actuellement, les services proposés vont bien plus loin.

Google Flights Alertes

Google Flights va mettre en place un système d’alerte pour nous faire faire des économies.

Le géant américain n’a visiblement pas l’intention d’en rester là puisqu’il vient de lancer une toute nouvelle fonction se présentant sous la forme d’un système d’alerte, un système capable de déterminer le meilleur moment pour acheter un billet d’avion.

Google Flights : un système d’alerte pour faire des économies

Les prix des vols diffèrent énormément d’une période à une autre. Dans certains cas, ils peuvent même passer du simple au double et c’est évidemment un problème pour le consommateur.

Google Flights compte bien lui éviter ces tracas et le service a ainsi mis au point un nouveau système d’alerte par mails, un système capable de déterminer le meilleur moment pour acheter un billet d’avion. Entendez par là le moment où le billet est le moins cher.

Si la firme de Mountain View ne connait pas les prix proposés par les agences et les compagnies, ses prévisions sont d’une précision de l’ordre de 90% sur lesdits tarifs. Pour y parvenir, de nombreux critères sont pris en compte et notamment l’historique des prix ainsi que leur probable augmentation.

Google évoque plusieurs cas de figure dans la note publiée sur son blog. En plus de ce système, il évoque aussi l’intégration d’une notification sur la fiche d’un vol pour prévenir l’utilisateur de l’évolution du prix du billet.

Les spécialistes du secteur sont inquiets

Ces fonctions ne sont pas encore disponibles, mais elles irritent déjà les géants du secteur. De nombreuses agences en ligne se disent inquiètes et certaines d’entre elles ont même tenté de bloquer le rachat d’ITA Software et donc du principal éditeur de suivi des billets aériens.

Ce n’est pas la première fois que des voix s’élèvent pour dénoncer les pratiques de Google. En 2013, plusieurs voyagistes basés dans l’hexagone avaient ainsi fait part de leurs inquiétudes à Fleur Pellerin.

Ces derniers estiment en effet qu’il y a un réel problème de conflit d’intérêts puisque Google perçoit une rémunération au titre de son moteur de recherche et des services commerciaux proposés au sein de son écosystème. Ils avaient d’ailleurs demandé aux autorités européennes de trancher.