Google veut rendre les fonctions expérimentales de Chrome plus accessibles

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de Google Chrome. Désormais, les fonctions expérimentales du navigateur seront accessibles plus facilement.

Google continue d’améliorer son navigateur web. Pour fidéliser les internautes et préserver ainsi son statut de leader, le logiciel vient d’introduire une fonctionnalité plutôt pratique. Elle permettra effectivement d’accéder plus rapidement aux fonctions expérimentales. Pour profiter de cette nouveauté, il faudra utiliser Chrome Canary 89. 

Photo de Simon Steinberger – Pixabay.com

Google Chrome Labs est déjà testé sur cette dernière version de Google Chrome. Une fois activé, l’outil sera accessible via la barre d’outils pour voir les fonctions expérimentales que le géant de l’internet nous propose de tester.

Il est intéressant de noter que celles-ci peuvent être utilisées sur Mac, Windows et Linux, mais à l’heure actuelle, elles ne sont disponibles que dans Chrome Canary.

Comme vous l’aurez compris, pour avoir cette possibilité d’activer les fonctions expérimentales de Chrome, il faudra activer Chrome Labs.

Une icône en forme de flacon

L’activation de Chrome Labs fera apparaitre dans votre navigateur web, dans la section où se trouve le menu, une icône en forme de flacon. Pour accéder à la liste de lecture ou à la recherche par onglets, il vous suffira d’y cliquer. La fonction de recherche d’onglets est utile pour rechercher un onglet parmi ceux ouverts. Elle ajoute une icône à la barre d’onglets.

Comme indiqué ci-dessus, l’accès à ces nouveautés nécessite l’activation de Chrome Labs. Avant d’entamer cette étape, assurez-vous d’abord de posséder la dernière version de Chrome Canary. Tapez ensuite chrome://flags/ dans la barre d’adresse de Chrome. Recherchez Chrome Labs et choisissez « enabled » (activé).

Un concept qui n’est pas réellement nouveau

Permettre aux utilisateurs d’un navigateur web d’accéder aux fonctions expérimentales n’est pas une nouveauté. Firefox et Vivaldi possèdent même leurs propres pages d’expérimentation, note Engadget. Toutefois, en raison de son nombre d’utilisateurs particulièrement important, Chrome devrait contribuer à la démocratisation du concept.

Cela nous incitera davantage à essayer certaines fonctionnalités d’un navigateur avant qu’elles n’y soient intégrées de manière officielle. Proposer un moyen plus simple et plus structuré pour suivre les nouvelles expériences s’avère donc judicieux.

Mots-clés chromegoogle