Google Images passe aussi au fact checking

De nos jours, n’importe qui peut partager des images sur le web. Ainsi, certaines images manquent inévitablement de fiabilité. Pour freiner la propagation des fausses informations, Google a récemment étendu son outil de vérification des résultats de recherches sur Google Images.

Désormais, la mention « Fast check » est marquée sur la miniature d’une image lorsque celle-ci a fait l’objet d’une vérification par la firme de Mountain View.

Crédits Pixabay

Notons que cette fonctionnalité est disponible depuis 2017 pour Google Search et Google News.

Un outil de vérification des contenus

Les photos peuvent aider les internautes à s’informer, tout comme elles peuvent les induire en erreur. « Les photos et les vidéos sont une façon incroyable d’aider les gens à comprendre ce qui se passe dans le monde. Mais le pouvoir des contenus visuels a ses écueils, comme l’origine, l’authenticité ou le contexte d’une image. À partir d’aujourd’hui, nous allons faire apparaître des articles de vérification des faits dans la section Google Images pour aider les utilisateurs à se forger une opinion plus informée sur ce qu’ils voient en ligne », a expliqué Harris Cohen, directeur produit chez Google, dans un billet de blog.

Ainsi, la firme américaine a décidé d’étendre son outil de vérification des résultats de recherches sur Google Images. Désormais, les utilisateurs peuvent voir qu’une image est fiable grâce à un label certifiant qu’une vérification a été effectuée sous les miniatures, précisément en dessous de l’aperçu et du titre.

La firme de Mountain View souligne que tout comme pour Google Search et Google News, l’ajout de cette fonctionnalité à Google Images n’a absolument aucun impact sur le classement des résultats d’une recherche.

À lire aussi : Google ouvre les vannes et propose la Depth API aux développeurs

Un système reposant sur des vérificateurs tiers

Ce nouvel outil de vérification repose sur ClaimReview, un système de marquage utilisé par les journalistes pour cibler des informations vérifiées pour des moteurs de recherche, des applications et des plateformes de réseaux sociaux. Il s’agit d’un projet créé par le Duke Reporters’ Lab de l’université Duke en Caroline du Nord, aux États-Unis.

Notons que ce système de marquage est également utilisé par YouTube pour soutenir la vérification de contenu au Brésil, en Inde et aux États-Unis. D’après le géant américain, la bibliothèque complète de contenus vérifiés serait accessible depuis un outil de recherche dédié et une API ouverte.

À lire aussi : Google Street View propose une nouvelle icône pour les entreprises

Mots-clés googlegoogle images