Google Home, un nouveau concurrent pour le Amazon Echo

Google en a visiblement après nos salons. La firme a en effet profité de la conférence d’ouverture de la I/O 2016 pour lever le voile sur un appareil assez surprenant. Google Home va effectivement nous permettre de diffuser de la musique, de contrôler nos objets connectés et même de gérer plus facilement nos tâches quotidiennes. Il est évidemment difficile de ne pas penser à ce que propose Amazon avec Echo.

Google Home est un objet assez séduisant. Il ressemble un peu à une lampe de chevet, avec des lignes très minimalistes et une robe mêlant le gris au blanc. A terme, il sera d’ailleurs possible de choisir ses couleurs.

Google Home

Google Home n’est pas vilain à regarder et il sera d’ailleurs possible de changer sa base.

Mais le produit n’est pas qu’un simple objet de décoration. Loin de là.

Il suffira d’une simple phrase-clé pour activer Home

Home est équipé de plusieurs microphones et il sera parfaitement en mesure de reconnaître la voix de tous les membres de la famille. Il suffira ainsi de prononcer une simple phrase-clé pour l’activer et pour pouvoir lui dicter des instructions.

Le produit mettra d’ailleurs la barre assez haut de ce côté-là car il pourra diffuser de la musique, lire des podcast en ligne ou même contrôler le Chromecast et les produits Nest.

Mais ce n’est pas tout car il sera aussi capable de répondre à des questions simples (la météo du jour) ou complexes. Grâce à lui, vous pourrez aussi gérer vos listes de courses, régler vos alarmes, créer des to-do lists et même connaître les rendez-vous inscrits dans votre agenda.

Google a évidemment opté pour une plateforme ouverte et les éditeurs d’applications pourront eux aussi profiter des services de l’assistant.

Une plateforme ouverte et pas mal de partenariats en vue

La firme a d’ailleurs annoncé plusieurs partenariats hier soir, avec des entreprises comme Uber, Pandora, OpenTable, Spotify, WhatsApp, TuneIn, Ola ou même TicketMaster.

Home intègre une puce WiFi et il sera capable de se connecter directement au routeur domestique. Il suffira donc de le brancher sur une prise électrique pour le mettre en route et vous pourrez ensuite télécharger l’application mobile dédiée pour le configurer.

Le produit ne manque pas de charme, c’est un fait, mais Google n’a malheureusement pas dévoilé la date à laquelle il sera possible d’en profiter, ni même les marchés visés, et encore moins son prix.

Maintenant, vous pouvez vous rendre sur le site du produit et vous inscrire sur la newsletter pour être tenu au courant des avancées du projet.