Google I/O : quelques nouveautés pour Google Play Books

Google Play Books, pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est une grande place de marché entièrement dédiée aux livres numériques, mais pas que. En réalité, grâce à l’application du même nom, il est également possible de transformer son smartphone ou sa tablette tactile en liseuse d’appoint, exactement comme ce que propose iBooks. Or justement, si vous utilisez fréquemment le Play Books, vous serez sans doute heureux d’apprendre que Google a profité de la Google I/O pour lever le voile sur quelques nouveautés le concernant, des nouveautés qui devraient vous faire vraiment très très plaisir et tout est évidemment expliqué dans la suite.

Jusqu’à présent, l’application du Play Books ne nous permettait de lire que les livres achetés sur la place de marché de Google. C’était pas mal, c’est vrai, mais ce n’était pas suffisant et c’est pour cette raison que le géant du web a décidé d’apporter quelques corrections à son outil.

Import Google Play Books

Importer des livres numériques dans Google Play Books, c’est maintenant possible !

Désormais, la nouvelle version du Play Books va permettre aux utilisateurs de transférer sur leur compte des livres numériques achetés en dehors de la boutique. Si vous avez quelques EPUB qui trainent dans un coin de votre disque dur, vous pourrez donc les récupérer et les lire directement depuis l’application, sans avoir besoin de passer par une visionneuse tierce ou par une autre application. Pour se faire, vous aurez d’ailleurs l’embarras du choix puisque vous pourrez les transférer directement depuis cette page, ou les importer depuis Google Drive.

Attention cependant car Google a mis en place quelques limitations afin d’éviter les débordements :

  • Le stockage est limité à 1.000 livres électroniques, peu importe le format.
  • Chaque fichier ne peut excéder 50 Mo.
  • Vous devez avoir les droits dessus.

Bon, pour le dernier critère, il faut quand même préciser que Google n’aura aucun moyen de déterminer l’origine du fichier. On s’en doutait un peu. Ce qui est chouette, en tout cas, c’est que le Play Books sera capable de synchroniser toutes nos informations d’un terminal à un autre, on pourra ainsi retrouver nos notes, nos marques-pages et reprendre ainsi nos lectures à l’endroit où nous les avions laissées.

Via