Google I/O : vers un Jelly Bean 4.3 au lieu d’un Key Lime Pie ?

La Google I/O se rapproche à grands pas et autant dire que tous les inconditionnels du petit robot vert doivent trépigner d’impatience. Il faut dire aussi que les rumeurs vont bon train depuis quelques semaines, et pas mal de gens se posent ainsi mille questions sur les nouveautés qui seront annoncées par la firme à l’occasion de cet évènement. Or justement, si l’on en croit Android Police, il semblerait qu’on se soit fait pas mal de films pour pas grand chose. Au lieu de lever le voile sur Key Lime Pie – et donc sur la version 5.0 d’Android – Google pourrait ainsi se “contenter” de présenter… Jelly Bean 4.3. Et ça, c’est certain, ça risque de vous mettre de très mauvaise humeur, ce n’est d’ailleurs pas le meilleur moyen de commencer la semaine, je vous l’accorde.

Remarquez, c’est bien normal puisque nous avons vu passer, depuis le début de l’année, un bon nombre de bruits de couloir particulièrement séduisantes. Des bruits de couloir portant notamment sur le X Phone de Motorola, sur Google Babel et sur Key Lime Pie. Comme souvent, donc, le fantasme a pris le pas sur la raison et c’est précisément pour cette raison que nous risquons tous d’être très déçus le mois prochain.

Jelly Bean 4.3

Jelly Bean 4.3 serait en circulation et c’est finalement lui qui pourrait faire son entrée lors de la prochaine Google I/O.

Si l’on en croit Artem Russakovskii, le fondateur du site Android Police, Key Lime Pie ne serait pas de la partie pour la prochaine Google I/O. La nouvelle version annoncée ne serait ainsi rien de plus qu’une mise à jour de Jelly Bean, la 4.3 pour être parfaitement précis. Rappelons d’ailleurs qu’il était effectivement question que Key Lime Pie soit annoncé avec un peu de retard, Google souhaitant effectivement laisser un peu de temps aux constructeurs pour déployer Jelly Bean sur leurs différents terminaux. La thèse d’Artem semble donc parfaitement cohérente.

Jelly Bean 4.3 : déjà en circulation ?

Mais il y a mieux, car Artem n’a pas sorti cette théorie de son chapeau de magicien. En réalité, selon ce dernier, plusieurs terminaux sous Jelly Bean 4.3 seraient en circulation sur la toile, des terminaux qui apparaissent très clairement dans les logs de nombreux sites. Ce n’est d’ailleurs pas tout car en analysant leur adresse IP, Artem s’est rendu compte que ces fameux dispositifs venaient tous de chez Google. Le géant américain serait donc bien en train de tester la nouvelle version de sa plateforme.

Inutile de préciser que tous ces points doivent évidemment être pris avec la plus extrême des prudences. Ceci étant, si l’on en croit tout ce qui se murmure sur la toile depuis le début du mois, alors la Google I/O pourrait être nettement moins excitante que prévu…