Web

Google + Like, le Google + 1 de Facebook

Contrairement à ce que mon titre pourrait laisser penser, Google + Like n’est pas un outil développé par les employés de Facebook. En réalité, c’est un développeur indépendant, Crossrider, qui s’est inspiré du nouveau service de Google, à savoir Google + 1, pour la réalisation de sa propre extension. Une extension qui fonctionne avec Internet Explorer, Firefox, Chrome et qui va vous permettre d’ajouter un bouton « j’aime » à côté de tous les résultats de vos recherches. Autant dire que les gars de Google risquent de l’avoir mauvaise…

Pas besoin d’avoir un diplôme d’ingénieur en poche ou d’être féru de nouvelles technologies pour remarquer d’étranges similitudes entre Google + 1 et le bouton « j’aime » de Facebook. C’est un fait, le géant de la recherche s’est fortement inspiré de l’outil du réseau social de Mark Zuckerberg pour concevoir ce tout nouveau service. Et finalement, sa seule originalité, c’est d’être directement intégré au sein du moteur de recherche. Point barre.

Google + Like propose exactement les mêmes fonctionnalités que Google + 1, mais pour Facebook. Une fois l’extension installée, un bouton « j’aime » apparaîtra à côté de tous les résultats de vos recherches, vous permettant ainsi de liker facilement les pages qui ont retenu votre attention et de les partager avec tous vos amis virtuels. On notera également la présence dans la barre latérale située à gauche d’un lien vous permettant de désactiver facilement l’outil. Sachant que ce dernier a tendance à ralentir le chargement des pages, on comprend toute l’utilité de la chose. D’ailleurs, c’est finalement le seul inconvénient de Google + Like par rapport à Google + 1. Là où ce dernier s’affiche très rapidement, l’outil développé par Crossrider s’avère nettement moins réactif.

Cela dit, malgré ce petit défaut (enfin, petit…), il est évidement que Google + Like va faire de l’ombre à Google + 1. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette extension fonctionne avec Facebook, que le bouton « j’aime » existe déjà depuis des années et qu’il est bien ancré dans notre conscience. Dans ce contexte, Google + 1 présente nettement moins d’intérêt puisque ce fameux bouton n’est lié qu’à notre profil Google et que la plupart des internautes ne savent même pas que ce dernier existe. Finalement, le gros défaut de Google + 1, c’est de se la jouer un peu trop perso. Comme tous les autres services sociaux de la firme, d’ailleurs, et c’est peut-être ce qui explique pourquoi cette dernière a beaucoup de mal à percer sur ce marché.

Quoi qu’il en soit, on peut être sûr d’une chose : Google + Like n’est que la première extension d’une longue liste. Nul doute que les développeurs réitéreront l’expérience avec d’autres services, on peut ainsi imaginer qu’un bouton permettant de retweeter les résultats d’une recherche finira par voir le jour. Pareil pour Digg, LinkedIn et pour tous les autres services de ce type. Autant dire que l’avenir de Google + 1 semble plutôt compromis et la seule chose qui pourrait changer cet état de fait, finalement, c’est Google Me.

Via