Google Maps bénéficie de nouvelles images satellite

On s’est probablement tous surpris à flâner de longues minutes sur Google Maps en vue satellite pour admirer les différents continents, pays et océans vus du ciel. C’est probablement ce qui a contribué au succès de l’application, et la firme de Mountain View a décidé de la dépoussiérer un peu visuellement parlant.

Google met régulièrement ses services à jour est c’est donc à présent au tour de son application Maps de bénéficier de nouveaux clichés satellite. De nouvelles photos prises depuis un nouveau satellite, offrant un véritable bond en terme de qualité d’image, de quoi en ravir certains.

Cartes Google Maps

Google Maps se pare de nouveaux clichés satellite, pour une qualité d’image supérieure

Après avoir retiré les nuages de Google Earth et par extension de Maps il y a trois ans, la firme s’est donc penché sur la qualité des clichés proposés par son application, et a profité des images prises par un satellite flambant neuf de la NASA pour effectuer une mise à jour de ces derniers. Il en résulte un vrai gain côté qualité d’affichage, que ce soit au niveau de la netteté de l’image ou de la vivacité des couleurs.

Une mise à jour rendue possible grâce à la NASA

Il va de soi que sans satellite Google aurait bien du mal à nous proposer des clichés de notre belle planète, et c’est justement grâce au satellite Landsat 7 de la NASA que la société avait été en mesure de lancer les premières versions de Google Earth, et Maps. Mais les photos qui nous intéressent ici ont été prises par le remplaçant de Landsat 7, sobrement nommé Landsat 8.

Le satellite est très récent puisqu’il a été lancé en 2013 (tandis que le 7 avait été lancé en 1999), et a été conçu de manière entièrement différente de son grand frère. Il embarque des technologies plus modernes et pointues lui permettant de réaliser – entre autre – des prises de vues nettement plus nettes et précises que les satellites de l’ancienne génération.

Une quantité de données qui laisse pantois

Mais si Google a pu mettre la main sur les clichés de Landsat 8, c’est parce que la NASA et l’USGS (United States Geological Survey) ont rendu la base de donnée du satellite accessible au plus grand nombre par le biais de l’Open Source.

Il ne restait plus qu’à analyser et traiter ces données pour les exploiter. Un travail de grande ampleur puisque les employés de la firme de Mountain View ont dû s’attaquer à pas moins d’un petaoctet de données, soit environ 700.000 milliards de pixels.

Le résultat est bel est bien là avec une qualité d’image qui a fait un bond significatif, il suffit de se rendre sur Maps et de basculer son affichage sur le mode satellite pour s’en rendre compte.

Mots-clés google maps