Google Maps a photographié un homme à l’allure inquiétante dans une forêt

Google Maps permet de visiter le monde grâce à la fonction Street View et cette dernière ne se limite évidemment pas aux axes routiers. En réalité, Google s’appuie aussi beaucoup sur les randonneurs pour modéliser le monde et certains d’entre eux s’aventurent ainsi parfois loin hors des sentiers battus afin de nous faire découvrir les régions les plus reculées.

La firme a ainsi mis au point en 2014 le trekker, un espèce d’étrange sac à dos muni d’une batterie et d’une caméra capable de filmer à 360°.

Creepy

Grâce à cette ingénieuse invention, une invention que l’on doit à l’ingénieur français Luc Vincent, Google a été en mesure de modéliser certaines des régions les plus reculées du monde.

Google Street View a immortalisé une drôle de scène en forêt

Des régions comme le Grand Canyon, par exemple, ou encore les rues étroites de la belle Venise et les champs de Toscane.

Le trekker n’est pas très imposant, mais cela ne l’empêche pas de placer la barre très haut sur le plan technique. Le sac à dos est en effet pourvu de plusieurs batteries, d’un ordinateur, d’un gros disque dur externe et d’une caméra composée de quinze capteurs et de quinze optiques placées sur une demi-sphère.

Grâce à cette dernière, les randonneurs de Google peuvent donc modéliser en un tour de main tout ce qui se trouve autour d’eux.

Toutefois, les promenades des randonneurs ne se limitent pas à la grandeur des canyons ou à la splendeur des champs italiens. Il leur arrive également de s’engouffrer à travers les sentiers étroits tracés dans les forêts les plus isolées de notre planète.

Le trekker, un sac à dos pas comme les autres

Or justement, en arpentant l’un de ces chemins, un randonneur de la firme a fait une rencontre… totalement inattendue. Il a en effet croisé la route d’un homme étrange affublé d’un masque à gaz. Creepy.

Pour ne rien arranger, l’homme en question ne se tenait pas debout, mais accroupi entre les troncs de deux arbres, le visage dissimulé dans l’ombre.

A sa place, beaucoup auraient tourné les talons, mais notre randonneur a tranquillement poursuivi sa route et l’homme étrange a donc été immortalisé par les caméras du trekker. Depuis, la photo a beaucoup tourné sur les plateformes sociales.