Google Maps a réussi à perdre 100 conducteurs du Colorado

Google Maps est devenu un compagnon indispensable lorsqu’on prend la route et nous sommes ainsi des millions dans le monde à avoir une confiance aveugle en ses capacités. Il semblerait pourtant que la solution ne soit pas parfaite. La preuve par l’exemple.

L’histoire s’est déroulée au Colorado, et plus précisément non loin de l’aéroport de Denver.

Voiture

Crédits Pixabay

Un accident s’est effectivement produit sur l’un des axes menant à l’aéroport et des centaines d’automobilistes se sont donc retrouvés complètement bloqués.

Quand Google Maps t’envoie au milieu des champs

Google Maps a rapidement détecté le blocage et l’application a ensuite calculé un itinéraire secondaire avant de le proposer aux automobilistes. Un itinéraire censé faire gagner deux fois plus de temps.

Mais voilà, le raccourci proposé par l’application n’en était pas réellement un.

En réalité, l’itinéraire alternatif calculé par Google Maps a mené les conducteurs sur un chemin de terre perdu au milieu de nulle part, dans les champs. Pour ne rien arranger, la météo était mauvaise et la pluie a transformé le chemin de terre en un bassin de boue.

Plusieurs voitures se sont alors retrouvées bloquées et certaines d’entre elles ont même fini dans les champs. Au final, des dizaines de voitures sont restées immobilisées sur ce chemin de terre.

L’histoire se répète

Interviewée par CNN, l’une des automobilistes victimes de l’erreur de Google Maps a indiqué avoir eu des doutes en empruntant le chemin de terre, mais elle a ensuite expliqué que le nombre de voitures présentes avait apaisé ses craintes.

Après tout, si autant de voitures empruntent le même chemin, c’est que ce dernier est censé être sûr, non ?

Il semblerait finalement que ce ne soit pas le cas et c’est en tout cas ce que nous apprend cette histoire. En dépit de ses nombreuses qualités indiscutables, Google Maps reste un logiciel perfectible et il est donc préférable de ne pas lui faire trop confiance non plus.

D’autant que ce n’est pas la première fois que l’outil commet un tel impair. En février, un camionneur originaire de Djakarta s’est retrouvé bloqué sur une route trop étroite pour son camion. Une route qui lui avait été conseillée par Google Maps… mais qui était à l’origine réservée aux motos et aux deux roues.

A noter que Google, de son côté, n’a publié aucun communiqué.

Mots-clés googlegoogle maps