Google Maps responsable de la mort d’un homme, vraiment ?

Google Maps se retrouve, malgré lui, mêlé à un fait divers particulièrement triste et sordide. Après avoir emprunté un raccourci conseillé par la solution de cartographie, deux hommes russes sont en effet tombés en panne dans l’un des endroits les plus glacés de Russie. L’un d’entre eux a trouvé la mort. Mais l’outil est-il réellement responsable ?

D’après les médias locaux, tout a commencé lorsque Sergey Ustinov et Vladislav Istomin, deux amis âgés de seulement dix-huit ans, se sont mis en tête de se rendre de Iakoutsk au port de Magadan en passant par la R504, aussi connue sous le nom de Route des Os.

Le gel
Image par Free-Photos de Pixabay 

Cette route s’étend sur un peu plus de deux milles kilomètres et elle rallie Magadan à Nijni Bestiakh, une ville situé sur les rives de la Léna, non loin de Iakoutsk.

Deux hommes se sont perdus sur une route glaciale en suivant un itinéraire conseillé par Google Maps

Son surnom, elle le doit à ses origines. La Route des Os a en effet été construite du temps de Staline, par des prisonniers du Goulag.

Bien que ce chiffre soit à prendre avec une certaine prudence vu l’état des registres de l’époque, plus de 250 000 personnes auraient trouvé la mort durant sa construction. Des prisonniers dont les restes ont été entouré sous ou autour de la route, ce qui lui vaut le statut de mémorial.

La Route des Os n’est pas un endroit tout à fait ordinaire. En réalité, compte tenu des conditions climatiques extrêmes régnant dans la région, elle est dans un état de délabrement avancé, à un point tel que les voitures traditionnelles ne l’empruntent généralement pas. Et nous verrons plus loin que ce détail à son importance.

Sergey Ustinov et Vladislav Istomin ont donc rassemblé quelques affaires avant de prendre la route, à bord de la Toyota Chaser du premier. Pour trouver leur chemin, les deux amis ont choisi de faire appel aux services de Google Maps. La solution leur proposait en effet un itinéraire un peu plus court que Yandex Maps, un service très populaire en Russie.

A lire aussi : La petite fonction de Google Maps qui va tout changer

La Route des Os, une route difficilement praticable

Mais voilà, le raccourci en question les a emmené sur une route partiellement abandonnée, une route sur laquelle leur voiture est tombée en panne après avoir heurté un morceau de bois.

L’endroit étant isolé, les deux amis n’ont pas pu prévenir les secours. Ils ont donc tenté de survivre pour le mieux en se faisant un feu avec un pneu de leur voiture. Malheureusement pour eux, cela n’a pas suffit.

Les deux hommes sont restés sur place pendant une semaine, avec une moyenne de -50°C. Les secours ont retrouvé Sergey mort, gelé dans sa Toyota Chaser. Vladislav était encore en vie au moment de leur intervention, mais il souffre d’une hypothermie aiguë et les médecins ne sont pas certains qu’ils pourront le sauver. Et même s’il parvient à survivre, rien ne dit qu’il conservera l’usage de ses membres.

Lorsque l’affaire a été rendue publique, de nombreux médias locaux ont directement pointé du doigt Google Maps. Pour beaucoup, le raccourci conseillé par la solution a précipité les deux hommes vers la mort.

A lire aussi : Google Maps à l’origine d’une enquête visant un policier

La faute à Google Maps… ou à un manque de préparation ?

Il y a cependant deux points importants à prendre en considération. Comme nous l’avons vu un peu plus haut, la Route des Os est difficilement praticable et les véhicules traditionnels sont déconseillés. La Toyota Chaser se range dans la catégorie des berlines et elle n’est clairement pas adaptée à une route accidentée.

Mais surtout, en intervenant sur place, les secours ont eu la surprise de découvrir que les deux hommes n’étaient pas équipés pour le grand froid. Ils portaient en effet des vêtements usuels et ils étaient tous les deux en basket, ce qui a surpris les policiers, mais également les personnes vivant dans la région. Si Iakoutsk est considéré comme la ville la plus froide au monde, ce n’est effectivement pas pour rien. Là-bas, les températures moyennes tournent autour de -42°C, mais elles peuvent descendre bien plus bas en hiver ou en pleine nuit.

Plus que Google Maps, c’est finalement le manque de préparation des deux hommes qui semble avoir précipité leur perte.

Mots-clés googlegoogle maps