Quand Google Maps permet d’aider les sans-abris

Google Maps n’est pas un service anonyme perdu parmi tant d’autres. Depuis sa création en 2005, il a su s’imposer durablement dans nos vies et il nous accompagne désormais partout.

Grâce à lui, nous pouvons planifier plus facilement nos déplacements, bien sûr, mais nous avons aussi la possibilité d’en apprendre plus sur la région où nous nous trouvons… et même de trouver le centre de dépistage ou de vaccination anti Covid le plus proche de chez nous.

Image par Photo Mix de Pixabay
Image par Photo Mix de Pixabay

Mais le service n’est pas une simple boite à outils axée sur la navigation. Derrière, il y a aussi des histoires. Avec des gens comme vous, comme moi et, pour ce qui nous intéresse aujourd’hui, comme Ashley Sundquist.

Elle rencontre un sans-abri et décide de lui créer une carte

Comme le raconte le site Mashable, Ashley habite à Santa Monica et elle fait partie de ces personnes qui se soucient de leurs semblables.

L’année dernière, elle a ainsi fait la rencontre d’un certain Joe, un homme sans-abri vivant près d’une bibliothèque locale. Touchée, Ashley a donc été vers lui et elle lui a demandé comment elle pourrait l’aider.

Joe aurait pu lui demander de la nourriture ou de l’argent, mais ce n’est pas le sujet qu’il a abordé. En réalité, alors qu’ils discutaient ensemble, il lui a expliqué que la vraie difficulté consistait à localiser les ressources déployées pour les sans-abris.

Et vous l’aurez sans doute compris, mais c’est là qu’intervient Google Maps.

Pour beaucoup, Google Maps se limite aux fonctions proposées lorsque nous nous rendons sur le service ou lorsque nous lançons son application, mais la plateforme va en réalité beaucoup plus loin. Grâce à elle, il est aussi possible de créer ses propres cartes, avec ses propres repères et ses propres informations.

Quand Google Maps simplifie la vie de celles et ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un toit au-dessus de leur tête

Ashkey a donc passé plusieurs heures à lister tous les refuges pensés pour les sans-abri dans sa ville, en parcourant le site de la commune, mais aussi ceux de toutes les associations locales. Et elle a utilisé Google Maps pour dresser une liste et l’offrir à Joe.

L’histoire ne s’arrête pas là cependant. En voyant l’accueil enthousiaste de Joe, Ashley a continué à collecter des ressources pour les sans-abris et elle a alors répertorié les lieux où ces derniers peuvent trouver de la nourriture gratuite, des douches gratuites ou même une assistance psychologique, sans oublier toutes les ressources déployées pour les jeunes sans-abri ou encore les lieux avec WiFi gratuit.

Un travail de collecte pointu et qui semble servir de modèle. Suite à cette initiative, de nombreuses autres personnes ont commencé à en faire de même dans leur ville. Ashley, de son côté, reste disponible pour aider toutes les personnes souhaitant s’engager dans cette voie. Il est ainsi possible de la contacter sur LinkedIn, son site web ou Instagram.

Encore une fois, cette histoire prouve que les technologies, quand elles sont bien utilisées, peuvent changer des vies.

Mots-clés google maps