Google Maps : le service prend des couleurs tout en étant plus futé

Que ferions-nous sans Google et ses bonnes idées pour nous simplifier la vie ? La firme de Mountain View vient d’annoncer par l’intermédiaire d’un post sur son blog que sa célèbre application de cartographie et de navigation GPS – Google Maps – s’était vue dotée d’un nouveau look et visiblement d’une petite dose d’IA supplémentaire.

L’idée est tout simplement de permettre au service de nous proposer des renseignements plus précis, mais aussi plus adaptés à nos besoins du moment, et ce en fonction de notre mode de locomotion. Concrètement, le service sera à présent capable d’adapter les points d’intérêts affichés sur la carte et les informations contextuelles proposées en fonction de si l’on est à pied ou en voiture.

Google vient de déployer une mise à jour pour Maps. L’application profite d’une dose d’IA supplémentaire et d’un nouveau code de couleurs pour plus de clarté.

L’idée de Google part d’un raisonnement des plus logiques : par exemple, pourquoi afficher l’emplacement des stations-service sur la carte alors que l’utilisateur se déplace à pied ? En résulte une refonte légère, mais appréciable, du service avec des indications désormais contextualisées et donc plus pertinentes.

Les stations-service seront ainsi indiquées quand on est au volant et les stations de métro quand on se déplace à pied. « Nous avons mis à jour la cartographie pour mieux mettre en avant l’information la plus pertinente à chaque expérience » commente Liz Hunt, chef de produit pour Google Maps, sur la page de présentation de cette nouvelle mise à jour.

Un code couleur pour simplifier l’identification des points d’intérêt

Histoire d’en remettre une couche, Google a décidé d’instaurer un code couleur destiné à identifier en un clin d’œil les différents types de points d’intérêt affichés sur la carte.

Tout ce qui concerne le shopping sera par exemple affiché en bleu, ce qui est en lien avec les espaces verts en… vert, et ce qui touche à la restauration en orange.

À noter que si l’application Maps profite en avant-première de ces nouveautés, tous les services de Google l’utilisant (Google Search, Assistant, Earth et Android Auto notamment) pourront également en profiter à court terme. Le but étant bien sûr de proposer une expérience unifiée d’un service à l’autre.