Google Maps pointé du doigt par des randonneurs irlandais

Google Maps a trouvé sa place dans notre quotidien et nous sommes désormais des millions à recourir à ses services. Il arrive cependant que les itinéraires conseillés ne soient pas dépourvus de danger. Des experts irlandais viennent justement de tirer la sonnette d’alarme… mais Google n’est pas tout à fait d’accord avec leurs observations.

Ces experts accusent en effet Google Maps d’inciter les randonneurs à emprunter des itinéraires potentiellement dangereux pour atteindre des destinations populaires sur les réseaux sociaux.

Une carte au trésor tenue en mains
Image par Pexels de Pixabay

Ils citent notamment le cas d’une pente très raide située du côté de Diarmuid et Grainne’s Cave.

Google Maps accusé de mettre en danger les randonneurs

D’après ces spécialistes de l’alpinisme, l’endroit n’est en effet pas adapté aux randonneurs occasionnels et il nécessite ainsi des équipements que tout le monde ne possède pas forcément.

Helen Lawkess, une membre de Mountaineering Ireland, une association spécialisée dans la randonnée en Irlande, explique ainsi que la pente en question peut sembler particulièrement inoffensive au premier coup d’oeil. Elle est en effet recouverte d’herbe et le dénivelé ne semble pas important. Toutefois, en arrivant au sommet, il devient difficile de redescendre sans l’équipement adapté. Et sans le bon entrainement.

Elle estime que c’est un véritable problème, d’autant que la montagne Cuilcagh est devenue très populaire grâce aux réseaux sociaux.

A lire aussi : 5 fois où la navigation de Google Maps est partie en vrille

Aucun problème détecté chez Google

Elle fait en effet partie des destinations qui reviennent le plus souvent sur TikTok ou Instagram et de nombreux touristes font donc le déplacement pour la visiter. Des touristes qui, une fois encore, ne sont pas forcément férus de randonnée et qui ne possèdent pas toujours l’équipement adapté pour pouvoir gravir la montagne et redescendre en toute sécurité.

Et si l’on en croit ses déclarations, alors Google Maps n’arrangerait rien puisque la solution ferait passer les touristes par un chemin trop compliqué pour eux.

Toutefois, Google ne voit pas tout à fait les choses de la même manière.

A lire aussi : Google Maps a un nouveau concurrent

Une histoire de repère

Un porte-parole de l’entreprise a en effet indiqué qu’une enquête avait eu lieu en interne et que les instructions du système de navigation de la solution ne conduisaient pas les touristes sur une voie dangereuse. En réalité, l’arc auquel font allusion ces experts ne symboliserait pas le moins du monde un itinéraire. Il s’agirait davantage d’un marqueur montrant aux randonneurs à quelle distance ils se trouvent de leur destination lorsqu’aucune route ne peut les mener à l’endroit voulu.

Il peut être utile de rappeler que Google s’est toujours montré très réactif lorsque des itinéraires étaient susceptibles de poser problème à ses utilisateurs.

Mots-clés googlegoogle maps