Google Maps sert toujours à faire des blagues

Google Maps ne sert pas uniquement à nous guider vers la destination de notre choix. La solution est en effet souvent détournée de son usage pour faire des blagues. Et la dernière en date cible Manchester City.

Tout est parti d’un appel lancé par Pep Guardiola, un footballer international espagnol qui travaille désormais comme entraîneur pour Manchester City après avoir passé pas mal d’années au Barça.

Une femme se tenant le visage dans les mains, avec un bonnet et des gants
Image par Free-Photos de Pixabay (image recadrée)

Plus tôt dans le mois, ce dernier a en effet demandé aux supporters de son club de venir assister à l’affrontement avec Southampton pour soutenir les joueurs de son équipe. Tout en rappelant les bons résultats obtenus par ces derniers lors des affrontements précédents.

A lire aussi : Google Maps : comment personnaliser l’icône du domicile ou du lieu de travail

Une histoire de foot et d’entraineur

Un appel qui avait principalement pour but de redynamiser ses joueurs. Des joueurs fatigués par les matchs précédents et qui avaient donc besoin d’un maximum de soutiens pour les aider à se dépasser.

Mais voilà, ces déclarations n’ont pas plu à tout le monde. Kevin Parker, le secrétaire du club des supporters de Manchester City, a en effet qualifié ses propos d’insensibles, en rappelant que le contexte sanitaire actuel est extrêmement compliqué.

Ce dernier n’en est d’ailleurs pas resté là puisqu’il a aussi suggéré que l’entraîneur s’en tienne à son métier d’entraîneur et ne vienne pas se mêler de la vie des supporters. Guardiola a cependant maintenu ses propos, des propos qui semblent avoir été entendus puisque les supporters de Manchester ont été nombreux à faire le déplacement pour ce match.

A lire aussi : Gmail, Google Maps et YouTube ne fonctionneront bientôt plus sur ces téléphones

Le Google Maps Bombing toujours en vogue

Mais alors, quel est le rapport avec Google Maps ? Vous allez vite le comprendre.

Jusqu’à il y a peu, lorsque les internautes tapaient l’expression “empty seats” (sièges vides, ndlr) dans Google, ce dernier affichait un encart au niveau du Knowledge Graph. Un encart renvoyant vers le stade Etihad, et donc vers le stade où joue Manchester.

Comment est-ce possible ? En réalité, il n’est pas très compliqué d’influencer les algorithmes de Google.

Si vous trainez depuis un moment sur Internet, alors vous avez certainement déjà entendu l’expression “Google Bombing”, une expression qui renvoie vers une pratique visant à influencer les SERP de Google pour associer des mots ou des expressions à des sites. Eh bien il est possible de faire la même chose pour Google Maps. Et il semblerait que certains internautes s’en soient donné à coeur joie.

Toutefois, Google a aussi été prompt à réagir puisque l’expression en question ne renvoie désormais plus vers le stade.

Mots-clés googlegoogle maps