Google Maps spammé avec de fausses fiches d’entreprises

Dans un rapport publié récemment, le Wall Street Journal a révélé que Google Maps avait été spammé avec environ 11 millions de fausses fiches d’entreprises. D’après ce rapport, ces fichiers regrouperaient de fausses adresses ainsi que de faux numéros de téléphone rattachés à des entreprises fictives.

Ces spams auraient pour but de collecter des informations qui permettraient de voler les clients d’entreprises qui existent réellement. « Les escrocs commerciaux profitent des listes locales pour faire des profits. Ils facturent des frais aux propriétaires d’entreprise pour des services réellement gratuits, fraudent des clients en se faisant passer pour de vraies entreprises et usent de l’identité de véritables entreprises pour obtenir des prospects, puis pour les vendre », a expliqué Ethan Russel, le directeur de Google Maps.

Facepalm

Crédits Pixabay

Suite à ce rapport, Google a indiqué qu’il était au courant de ce problème et qu’il allait prendre les mesures nécessaires pour lutter contre ces spams.

Google Maps, victime de son succès

Sur la toile, Google Maps est très prisé par les internautes. Néanmoins, ce n’est pas le seul service de la firme de Mountain View à avoir rencontré un tel succès. Pour preuve, Google My Business est également très plébiscité par les utilisateurs et comptabilise environ 150 millions d’entreprises.

Nombreuses sont les firmes qui décident de créer leur fiche sur Google en raison de l’inscription qui se fait très facilement sur la plateforme. Malheureusement, on peut dire que Google Maps est victime de son succès. En effet, l’une des raisons qui expliquent la hausse inquiétante des fausses fiches sur le service est la facilité du processus de validation des fiches d’entreprises.

Google ne va pas se tourner les pouces

Ces spams sont pris très au sérieux par Google. La firme de Mountain View a fait savoir par l’intermédiaire d’Ethan Russel qu’elle allait prendre des mesures pour endiguer la propagation de ces spams sur la plateforme. « Ils existaient même lorsque les fiches d’entreprise étaient imprimées, reliées et livrées à votre domicile. Nous prenons ces problèmes très au sérieux et utilisons un large éventail de techniques et d’approches pour limiter les abus sur nos plateformes », a-t-il indiqué.

Ce n’est pas la première fois que Google fait face à un tel problème. Pour rappel, en 2018, le géant du web a déjà eu à gérer une situation similaire. Google avait alors supprimé environ 3 millions de faux profils d’entreprises. Durant cette même période, 150 000 comptes avaient également été désactivés.

Malheureusement, en dépit des mesures prises par Google, les spammeurs semblent toujours trouver un moyen pour les contourner.

Mots-clés googlegoogle maps