Google News et la presse : les brésiliens réclament leur part aussi

C’est un peu l’actualité à ne pas rater, l’affaire à suivre du moment : la presse française réclame une taxe à Google. La raison de cette taxe, c’est le service Google News (Google Actualités chez nous) qui utilise les derniers articles des journaux en indiquant le titre et le début des articles en question. Une grossière erreur avec laquelle le géant de la recherche n’est évidemment pas d’accord, ce dernier menaçant de désindexer les sites des journaux français. L’idée n’est pas venue de notre bon vieux pays mais d’Allemagne et, aujourd’hui, c’est au tour du Brésil de suivre.

En effet, l’association des journaux brésiliens a décidé tout bonnement d’interdire à Google de reprendre les articles des journaux du pays. Et si je n’ai pas dit “leurs journaux”, c’est qu’il y a une raison : tous les journaux ne font pas partie de l’association en question et, apparemment, l’interdiction toucherait également les 10% qui n’ont rien demandé…

Google, le diable

Mais bien sûr, cette interdiction n’est qu’un prétexte pour réclamer de l’argent à Google. Si la façon de faire est différente des français, ce qu’ils veulent est clair : Google doit payer s’il veut utiliser les articles. En 2010, les journaux brésiliens ont commencé à laisser Google News utiliser leurs articles. Cependant, aujourd’hui (après les demandes de taxes des autres pays, mais ce n’est qu’un hasard, hein…), la presse brésilienne proclame que Google News ne leur a apporté aucun trafic. Encore plus gros : le géant leur vole du trafic !

Pour montrer l’absurdité de la chose, rappelons que seul un extrait de l’article est repris sur le service. L’association de presse qui représente 154 journaux brésiliens condamne le fait que cet extrait leur retire des visites…

Bref, tous les pays ont l’air de vouloir suivre la mode qui consiste à montrer clairement que la presse ne sait pas s’adapter au web et aux nouvelles technologies et qu’elle cherche à pomper du fric là où elle peut.

Via

Mots-clés googleweb