Google Now va prendre du galon avec Android M

Google Now a été présenté pour la première fois en 2012 et il va bientôt souffler sa troisième bougie. L’assistant a pas mal évolué au fil du temps et nous ne sommes visiblement pas au bout de nos surprises.

Ce n’est même rien de le dire car les Googlers ont profité de la conférence d’ouverture de la Google I/O pour présenter une nouvelle fonctionnalité fort prometteuse : Now on Tap. Grâce à elle, l’assistant va effectivement pouvoir intervenir à n’importe quel moment et, surtout, dans n’importe quelle application.

Now on Tap

Avec Now on Tap, Google Now va pouvoir intervenir depuis n’importe quelle application.

A l’heure actuelle, si vous avez besoin des services de l’assistant, vous devez le plus souvent prendre votre téléphone et lancer Google Search pour voir apparaître vos tuiles.

Google Now partout, tout le temps

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi installer le lanceur dédié pour vous rapprocher de ce que propose les terminaux de la gamme Nexus. Il fonctionne plutôt bien et il donne un accès direct à toutes nos tuiles puisqu’il suffit d’effectuer quelques balayages de la gauche vers la droite pour les voir apparaître.

Mais voilà, avec Android M, Google Now va aller encore plus loin puisqu’il sera possible de solliciter ses services depuis une autre application.

Je pense que le mieux, c’est encore de partir d’un exemple. Supposons qu’un de vos amis vous envoie un mail pour vous proposer d’aller voir le dernier Avengers.

Si vous avez installé la nouvelle version de la plateforme sur votre terminal, alors vous n’aurez qu’à appuyer sur le bouton central (le rond) pendant quelques secondes pour faire apparaître une petite fenêtre placée en bas, avec un résumé du film qui vous est proposé. Envie d’aller plus loin ? Pas de problème, vous pourrez taper sur le bouton Imdb ou YouTube pour afficher la fiche du long-métrage ou sa bande-annonce.

Le plus beau, c’est que ça fonctionnera pour les films, mais aussi pour les restaurants, les musées et plein d’autres lieux.

Et si vous avez des demandes plus précises, alors il suffira d’un simple “Ok Google” pour dicter vos ordres à l’assistant, comme vous le feriez avec la version actuelle de la plateforme.

Classe, non ?

Via