Google part en guerre contre les spams téléphoniques sur Android

Google a visiblement décidé de partir en croisade contre le spam téléphonique. Le géant américain est en effet en train de déployer une nouvelle fonction sur les Nexus mais aussi sur les terminaux du programme Android One. Grâce à elle, l’utilisateur pourra savoir en un instant si l’appelant est une personne réelle ou… un spam téléphonique.

Google a toujours eu une dent contre le spam et c’est précisément ce qui l’a poussé à travailler sur un filtre spécial pour Gmail. Un filtre qui a d’ailleurs en partie contribué au succès du service.

Spam Téléphonique Google

Google est en train de déployer une fonction pour limiter le spam téléphonique.

Après avoir fait le ménage dans nos courriels, l’entreprise a donc l’intention d’en faire autant avec les appels.

Google part en guerre contre le spam téléphonique

Elle est donc en train de déployer une mise à jour du composeur, une mise à jour uniquement disponible sur certains terminaux pour le moment. Si vous voulez en profiter, il faudra impérativement être équipé d’un Nexus ou d’un téléphone Android One.

Et les autres appareils alors ? Tout dépendra de leur constructeur.

En outre, cette fonction ne sera pas activée sur les versions les plus anciennes de la plateforme. Pour en profiter, il faudra avoir installé au minimum Android 4.0 KitKat sur son téléphone.

Ce filtre est totalement transparent pour l’utilisateur et il n’aura rien à faire pour profiter de ses services. Lorsque le terminal détectera un appel entrant, il se connectera automatiquement à un registre spécial recensant les numéros de téléphones des spammeurs. Si une correspondance est trouvée, alors le composeur affichera un message sous le numéro de téléphone de l’appelant pour avertir l’utilisateur qu’il s’agit sans doute d’un appel publicitaire.

Une fonction dépendant d’un registre

En France, la fonction s’appuie sur le service mis en place par le gouvernement, le fameux 33700. Totalement ouvert, ce dernier permet aux français de signaler des appels non sollicités en remplissant un formulaire et en indiquant le numéro de téléphone associé. La base de données de la plateforme est donc en constante évolution, avec des mises à jour très fréquentes.

Google n’impose rien, bien sûr, et les utilisateurs auront ainsi la possibilité de désactiver la fonction si elle ne les intéresse pas.

Pour se faire, il leur suffira de se rendre dans l’application du téléphone et de taper sur le bouton des options, un bouton symbolisé par trois petits points placés les uns sur les autres. Là, il devra taper sur “numéro de l’appelant et spam” et désactiver l’option en tapant sur un bouton.