Google permet désormais la suppression des images de mineurs

Google ne cesse de grandir, en diversifiant notamment ses activités. En parallèle à cette croissance exponentielle, la société se veut respectueuse des aspects éthiques de ses externalités. Dans ses démarches, le groupe a maintes fois exprimé sa volonté de respecter l’écologie, la vie privée de ses utilisateurs, etc. À ce propos, la filiale d’Alphabet vient de prendre une nouvelle mesure pour renforcer la sécurité des utilisateurs de son moteur de recherche, surtout celle des plus jeunes.

Un enfant surfant sur Google via son smartphone

Google a annoncé la nouvelle option en août dernier. Néanmoins, c’est récemment qu’elle a été rendue effective à grande échelle. Ainsi, désormais, tout individu n’ayant pas encore atteint son âge de majorité pourra réclamer que sa photo soit retirée du moteur de recherche. La requête peut également être effectuée par les parents, les tuteurs ou autres représentants légaux de l’enfant.

La personne qui souhaite réclamer le retrait de l’image doit fournir les URL à supprimer, le nom et l’âge du mineur ainsi que le nom de la personne agissant en son nom.

Quelques facteurs limitent la nouvelle mesure de sécurité

Cette nouvelle fonctionnalité fait partie d’une série de mesures que Google met en place pour protéger les enfants des dangers d’internet. Elle présente néanmoins certaines limites. En effet, les utilisateurs ne pourront pas réclamer le retrait des images liées à des cas d’intérêt public impérieux ou d’actualité.

En outre, un utilisateur ne peut plus demander à ce que sa photo (en tant que mineur) soit retirée de la toile s’il a actuellement dépassé l’âge de 18 ans.

Google a également précisé que « les URL Web (pages contenant à la fois du texte et des images) ne peuvent pas être supprimées dans le cadre de cette politique, qui vise à limiter la présence d’images dans les résultats de recherche Google ».

L’utilisateur peut tout de même contacter l’administrateur des sites

Le fait est que Google n’a pas le droit de supprimer les images signalées des sites web qui les hébergent. La société a toutefois recommandé de contacter directement l’administrateur de la plateforme pour qu’il procède au retrait de la photo.

Le géant de la technologie a d’ailleurs mis à disposition de ses utilisateurs un guide leur montrant comment le contacter dans le cas où c’est nécessaire.