Google Pigeon, le réseau social consacré aux transports en commun

En 2013, Google a acquis Waze, l’application mobile de navigation GPS qui permet aux utilisateurs de signaler des incidents, la présence d’un contrôle de vitesse ou des embouteillages. Récemment, le service a été amélioré à travers à l’ajout d’une nouvelle fonctionnalité permettant de rapporter quatre nouveaux types d’incidents. Toutefois, Waze est limité aux véhicules personnels.

Depuis septembre 2018, la firme de Mountain View a déployé une nouvelle application dédiée aux transports en commun baptisée Pigeon.

Une carte routière

Crédits Pixabay

New York a été la première ville à en bénéficier. Actuellement, le service est disponible à Boston, à Chicago, à Los Angeles, à San Francisco et à Washington DC.

Google estime que le projet est une réussite. Le géant du web compte bien l’internationaliser, mais de manière progressive. À l’heure actuelle, l’application est uniquement téléchargeable sur iOS. Les utilisateurs d’Android devront s’inscrire sur la liste d’attente.

Pour gagner un temps précieux

Pigeon a initialement été alimenté par les données sur le trafic routier, recueillies grâce à Waze et Maps. Il est basé sur le crowdsourcing, ou production participative ou encore externalisation ouverte. Il s’agit d’une technique basée sur l’utilisation de la créativité, de l’intelligence et du savoir-faire de plusieurs utilisateurs externes à l’entreprise.

Ainsi, n’importe quel utilisateur peut signaler différents événements comme un accident, un retard, un escalator en panne, un endroit sale ou bondé, etc. La navigation se fait quasi en temps réel. Les rapports sont ensuite cartographiés et présentés dans un flux d’activités partagé. D’autres utilisateurs peuvent confirmer ou infirmer les rapports.

Ensuite, Pigeon expose aux utilisateurs plus d’alternatives et une meilleure couverture des événements en cours. Si besoin, ils peuvent réaménager leur plan suivant le contexte et, ainsi, gagner du temps.

Devenir la référence pour tous les usagers des transports en commun

Pigeon est développé par l’Area 120 de Google. L’objectif du laboratoire est de faire de l’application la référence mondiale pour tous les usagers des transports en commun.

À terme, elle est censée couvrir toutes les lignes de différents moyens de transport, comme le métro, le bus, le train, le tramway, voire le ferry.

Dans un avenir proche, l’application devrait pouvoir compiler toutes sortes d’informations utiles, comme les trajets disponibles et les horaires, outre les rapports faits par les utilisateurs. Jusqu’ici, par exemple, elle a déjà permis de catégoriser des lignes new-yorkaises. Elle les a classées selon des critères comme le respect du temps, le taux de fréquentation et le confort.

Mots-clés googlegoogle pigeon