Google Play intègre maintenant une liste de souhaits !

Google vient de déployer une toute petite mise à jour de rien du tout pour son Play Store, une mise à jour qui n’apporte en réalité qu’une seule nouveauté : l’intégration d’une liste de souhaits. Pas bête, c’est typiquement le genre d’outils qui risque d’être très utile aux mobinautes qui ont une tonne d’envies mais qui n’ont pas forcément un budget illimité. Oui, et c’est un peu notre lot à tous, hein. Ce qui veut aussi dire que cette fonction va finalement nous être très utile. Et encore plus pour ceux qui passent le plus clair de leur temps à errer sur la boutique et à baver devant toutes les applications et tous les jeux qui se retrouvent sur leur chemin.

Le fonctionnement de la liste de souhait est assez simple. Pour commencer, il faut ainsi se rendre sur la fiche d’une application, d’un jeu, d’un film, d’un livre ou de n’importe quoi d’autre. Là, tout en haut à droite, vous allez trouver un nouveau bouton qui ressemble à un marque page. Il suffira alors de cliquer sur ce dernier pour ajouter l’article à votre liste de souhait.

Google Play intègre maintenant une liste de souhaits !

Ensuite, pour afficher votre liste, vous n’aurez qu’à cliquer sur le bouton permettant d’accéder aux options (tout en haut à droite). Dans la liste, vous aurez une nouvelle option, très sobrement nommée “Ma liste de souhait”. En cliquant dessus, vous vous retrouverez face à une fenêtre listant tous les contenus ajoutés à votre liste. C’est simple, c’est efficace et ça va surtout vous permettre de mettre de côté des applications, des jeux, des films ou des livres pour plus tard.

Voilà donc encore une chouette fonction très sympathique et qui va vous permettre de gagner beaucoup de temps. Bon, ce n’est pas non plus la révolution du siècle, c’est vrai, mais la liste de souhait du Play Store est quand même très utile et elle devrait donc rendre de fiers services à pas mal de monde.

Note : Je ne sais pas si cette fonction était présente avant ça mais je suis tombé dessus ce matin. Désolé pour ceux qui avaient déjà remarqué sa présence, donc.