Google prépare de nouveau une carte de paiement

Google avait déjà tenté en 2014 de proposer une carte de paiement à ses clients par l’intermédiaire de Google Wallet. Malheureusement, la compagnie a décidé de supprimer le service en 2016. Aujourd’hui, il semblerait que le géant du web s’intéresse de nouveau à ce domaine et serait en train de développer sa nouvelle carte de débit.

Selon un article publié par TechCrunch, la carte sur laquelle Google travaille fonctionnera avec Google Pay. Actuellement, ce service permet déjà de faire des paiements NFC ou des transferts d’argent en utilisant une carte bancaire existante ou la plateforme PayPal. En ce qui concerne la nouvelle carte, celle-ci sera associée à son propre compte bancaire qui sera créé en partenariat avec des banques existantes. Parmi ces dernières, on compte la Citibank et la Stanford Federal Credit Union.

Crédits Pixabay

Cette deuxième tentative de Google de sortir sa propre carte pourrait être la bonne. C’est d’autant plus vrai que les gens commencent à s’habituer au fait que des entreprises technologiques proposent des services de paiement. Il y a par exemple Apple qui a obtenu un certain succès avec sa carte de crédit.

Satisfaire les clients

En novembre dernier, la compagnie Google avait déjà confirmé au Wall Street Journal qu’elle voulait proposer des comptes bancaires aux utilisateurs. La compagnie a ainsi exploré des partenariats avec quelques banques des États-Unis. Le but est de fournir des outils de budgétisation aux clients et de leur offrir un nouvel horizon tout en gardant leur argent dans un compte assuré par le FDIC ou le NCUA.

À l’époque, Google avait déjà parlé de la Citibank et de la Stanford Federal Credit Union comme étant ses premiers partenaires.

Le fonctionnement de la carte

D’après ce que l’on sait, la nouvelle carte de Google sera munie d’une fonctionnalité qui avertira l’utilisateur en cas d’opérations frauduleuses. Cela permettra une utilisation de la même carte à la fois pour les transactions physiques, les paiements mobiles, ou encore les paiements par Internet. La carte présenterait aussi un menu de confidentialité qui va permettre au propriétaire de décider quelles informations partager. Une utilisation sur plusieurs plateformes peut en effet inciter les annonceurs à partager les habitudes d’achat de l’utilisateur.

La différence entre la nouvelle carte de Google et celle d’Apple est que cette dernière propose une carte de crédit et non pas une carte de débit. On verra ainsi si cette différence influencera le choix des utilisateurs.

Mots-clés google