Web

Google Profiles : une nouvelle interface inspirée de Facebook

Pour présenter Google Profiles en quelques mots, on peut dire que ce service n’a qu’un seul et unique objectif : centraliser votre vie numérique et dresser une carte de visite virtuelle des internautes. Rien de très original, bien sûr, mais cela fait un moment que l’on entend parler d’un étrange projet qui viserait à transformer Google Profiles en un véritable réseau social. Justement, le géant américain a profité de la nuit pour mettre à jour l’interface de son service et on ne manquera pas de remarquer qu’il s’est très largement inspiré de Facebook pour lui donner un coup de jeune.

L’ancienne interface était assez brouillonne et manquait pas mal de charme. En haut, on retrouvait le nom, l’avatar et le poste occupé par l’internaute, en dessous il était possible d’afficher des photos en provenance de Picasa, plus bas on avait quelques informations sur son parcours et on avait même quelques onglets pour afficher son Buzz ou d’autres trucs. Ensuite, on retrouvait à droite deux ou trois trucs plutôt utiles. Des trucs comme son nombre de followers, son nombre de followings, ses sites ou profils sociaux et une carte pour visualiser les endroits où il a vécu.

Sur le nouveau profil, on retrouve exactement les mêmes informations, mais mieux organisées. A gauche, nous avons donc une barre latérale qui contient uniquement l’avatar de l’utilisateur (en plus gros) et un lien pour le contacter. Tout le contenu est donc décalé à droite. Tout en haut est affiché le prénom et le nom de l’internaute, suivi très rapidement par deux onglets qui vont vous permettre d’afficher soit les informations de son profil (emploi, domiciliation, sites, profils sociaux, etc…), soit son Buzz. L’ensemble est vraiment très propre, très réactif mais ressemble quand même pas mal aux toutes premières versions du profile Facebook. A la sauce Google, bien entendu…

Côté édition, pas mal de ménage a aussi été fait. La nouvelle interface de Google Profiles est beaucoup plus agréable à utiliser et il est possible d’ajouter pas mal d’informations à son profil. On peut aller chercher des photos (aussi bien depuis Picasa que depuis son ordinateur), dévoiler plus de choses sur son passé trouble ou sur ce que l’on recherche. Point très positif, le service propose un certain nombre de paramètres de confidentialité. Il est ainsi possible de rendre public son numéro de téléphone, son mail, son fax ou n’importe quoi d’autre tout en choisissant précisément les personnes qui auront le droit de le voir. Et pour les choisir, c’est très simple puisque Google Profiles s’appuie sur le carnet d’adresses intégrés à Gmail et sur groupes que vous avez créés. Même chose, on peut également décider de faire apparaître dans la colonne latérale, en dessous de son avatar, des informations complémentaires comme sa localisation, son statut (en couple, célibataire, etc..) ou encore son sexe.

Pas de doute, ce nouveau Google Profiles se veut nettement plus social et on sent bien que Google prépare quelque chose. Rappelons en effet que des rumeurs courent depuis plusieurs mois et laissent entendre que la firme pourrait prochainement lancer un tout nouveau réseau social. Un service qui viendrait non seulement concurrencer Twitter, mais qui s’en prendrait également à Facebook. Pour le moment, on ne sait pas grand chose mais on peut supposer que Google Profiles aura un rôle à jouer, tout comme cette nouvelle barre de navigation évoquée dans un article précédent. Et si c’est le cas, alors ce que vient de faire Google, ce n’est pas de rafraîchir un service, mais plutôt de poser les premiers jalons de quelque chose de beaucoup plus grand.

Et tu veux savoir ? J’ai vraiment hâte d’en voir plus.