Google Project Tango : bientôt une tablette de 7 pouces ?

Google reste encore assez vague en ce qui concerne son projet Tango dévoilé il y a maintenant trois mois. Bien sûr, on sait de quoi il en retourne puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’offrir aux smartphones la possibilité de comprendre leur environnement en le leur faisant reconstruire en 3D. Prometteur, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle la NASA elle-même a décidé d’utiliser le projet pour ses prochains robots SPHERES.

Mais il semblerait que Google nous prépare plus que des smartphones dans le cadre du projet Tango. En effet, selon les dernières rumeurs, le géant de la recherche serait en train de mettre au point des tablettes au format 7 pouces, entièrement dédiées à Tango. Ce nouveau bruit de couloir nous vient tout droit du Wall Street Journal et, bien évidemment, les pincettes sont de mise.

Des tablettes pour Tango ?

On peut facilement imaginer d’excellentes applications bien concrètes pour le projet Tango. Si la NASA s’en servira pour donner la vue à ses robots, Tango pourrait également servir à améliorer le quotidien des malvoyants.

Mais ce qu’aurait une tablette de plus qu’un smartphone est encore mystérieux : ces deux types de terminaux sont souvent relativement proches en terme de puissance, la seule différence notable étant bien évidemment la taille de l’écran (bien que Samsung ne soit pas tellement d’accord avec cette affirmation…).

Aussi, le seul intérêt, à première vue, que pourraient avoir ces tablettes serait d’offrir un visuel plus large aux utilisateurs qui pourront ainsi jouir d’un meilleur confort. Mais Google, toujours selon la rumeur, ne s’arrêtera justement pas qu’à cette première vue et devrait ainsi intégrer sur sa tablette, en plus des caméras habituelles, des capteurs infrarouge pour détecter la profondeur des images obtenues.

De plus, côté logiciel, on devrait également trouver de quoi capturer des images 3D des objets aux alentours. Si tout cela reste encore bien mystérieux, nous devrions cependant en savoir plus lors de la Google I/O dans un peu plus d’un mois.

Via