Google repousse les limites de la recherche en ligne avec SGE : génération d’images et rédaction de brouillons au programme !

Google élargit les compétences de sa fonction de recherche alimentée par l’intelligence artificielle, SGE (Search Generative Experience), en introduisant des fonctionnalités de génération d’images et de rédaction de brouillons.

Crédits : 123RF
Crédits : 123RF

Il n’est pas surprenant de voir Google suivre la tendance, étant donné que Microsoft permet déjà depuis mars de générer des images via Bing Chat en exploitant le modèle DALL-E d’OpenAI.

L’évolution rapide de SGE : un pas de géant dans la recherche

Lancée il y a quelques mois, la fonction SGE de Google a déjà connu de multiples mises à jour. Désormais, elle peut rédiger des résumés alimentés par l’IA, créer des définitions de termes inconnus, et elle s’est même dotée de fonctionnalités de recherche pour le voyage et les produits. De plus, SGE s’est enrichie d’un mode conversationnel qui transforme radicalement l’expérience de recherche en ligne.

Crédits : Google
Crédits : Google

Cette cadence rapide de développement montre que Google est déterminé à rester à la pointe de l’innovation en IA, surtout en ce qui concerne la recherche sur internet. L’ajout de nouvelles fonctionnalités telles que la génération d’images et la rédaction de brouillons ne fait qu’amplifier la tendance.

Génération d’images : une nouvelle ère de recherche visuelle

La fonction de génération d’images permet aux utilisateurs d’entrer une invite textuelle, comme un dessin ou une photo, et SGE retournera quatre résultats directement dans son interface conversationnelle. Ces images peuvent ensuite être téléchargées en format .png. Cela offre une flexibilité inégalée dans la création et le choix d’images, que ce soit pour des besoins professionnels ou personnels. Toutefois, il vous faudra être inscrit à SGE en passant par le programme Search Labs de Google.

À LIRE AUSSI : Top 16 des meilleures intelligences artificielles pour générer des images

Néanmoins, cette fonctionnalité suscite des inquiétudes en matière de contenu inapproprié. Google a donc mis en place des politiques de filtrage strictes pour prévenir la création d’images pouvant être « nocives, trompeuses ou explicites ». De plus, la fonction est limitée aux utilisateurs de 18 ans et plus, même si SGE s’est récemment ouvert aux adolescents des États-Unis.

Un assistant rédactionnel à portée de main

SGE ne s’arrête pas à la génération d’images. Elle offre également une fonction d’écriture de brouillons, permettant aux utilisateurs de personnaliser la longueur et le ton de leur contenu. Cette fonction est particulièrement utile pour les professionnels qui peuvent avoir besoin de rédiger rapidement des e-mails ou des articles.

Crédits : Google
Crédits : Google

En outre, ces brouillons pourront être exportés vers des applications Google Workspace comme Gmail ou Google Docs. Ce faisant, Google intègre de plus en plus des fonctionnalités qui vont au-delà de la simple recherche.

Une technologie en pleine évolution

Malgré ses avancées, SGE n’est pas sans défis ! Google admet que ses outils peuvent ne pas être parfaits et a inclus un mécanisme de retour d’information pour signaler les échecs technologiques. Aussi, la fonctionnalité est pour le moment réservée aux utilisateurs qui ont choisi d’utiliser SGE via Google Search Labs et elle est uniquement disponible en anglais aux États-Unis.

Crédits : Google
Crédits : Google

Google fait par ailleurs des efforts pour contrer les abus potentiels de la technologie de génération d’images, en bloquant la création d’images contenant des visages photoréalistes et des mentions de personnes notables. Ces mesures visent non seulement à prévenir le contenu inapproprié, mais aussi à empêcher la propagation de fausses informations.

En somme, il faut reconnaitre que tous ces outils faciliteront efficacement la gestion du contenu.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.