Google retire 21 applications dangereuses de son Market

Pour beaucoup de gens, les processus de validation des différents App Store sont synonymes d’injustice. Surtout du côté de la Pomme, d’ailleurs. Toutefois, ce que l’on oublie souvent, c’est que ces derniers sont indispensables pour protéger l’utilisateur et son téléphone portable. Car en effet, on trouve sur le marché un certain nombre de virus et de malwares qui visent exclusivement les mobiles. Et Google vient tout juste d’en apporter la preuve en supprimant de son Market 21 applications jugées dangereuses.

Des applications qui pouvaient prendre différentes formes. Certaines se présentaient sous la forme d’une calculatrice scientifique, d’autres ressemblaient à de simples jeux d’échecs et la plupart d’entre elles n’étaient en réalité que des clones d’autres applications. Des clones remaniés pour abriter, en leur sein, des scripts malfaisants. Forcément, quand on pense que les certaines applications peuvent accéder aux données stockées sur le mobile (carnet d’adresses, géolocalisation, photos, vidéo…), cette nouvelle ne manquera sans doute pas de vous faire frissonner. Surtout quand on sait que certaines d’entre elles ont été téléchargées entre 50.000 et 200.000 fois. Effrayant.

Pour ceux qui ont un smartphone sous Android, voici d’ailleurs la liste des 21 applications incriminées : Falling Down, Super Guitar Solo, Super History Eraser, Photo Editor, Super Ringtone Maker, Super Sex Positions, Hot Sexy Videos, Chess, 下坠滚球_Falldown, Hilton Sex Sound, Screaming Sexy Japanese Girls, Falling Ball Dodge, Scientific Calculator, Dice Roller, 躲避弹球, Advanced Currency Converter, App Uninstaller, 几何战机_PewPew, Funny Paint, Spider Man, 蜘蛛侠.

Inutile de préciser que si vous avez installé l’une de ces applications sur votre mobile, alors il est préférable de ne pas attendre et de la supprimer dès à présent. Notons que si vous avez activé la fonctionnalité « Kill Switch » sur votre téléphone, alors ces dernières ont normalement du être supprimées à distance par les équipes de Google. Cela dit, il est tout-de-même préférable de prendre le temps de vérifier si vous n’en avez pas une qui traine dans un coin de votre carte microSD.

Le plus étonnant, dans l’histoire, c’est que certaines de ces applications étant de simples clones piratés d’autres applications, on ne manquera pas de se demander comment elles sont parvenues à passer entre les mailles du filet. Cela dit, aucun système de sécurité n’est parfait et on terminera en rappelant qu’une étude menée l’année dernière a révélé que l’AppStore d’Apple ne dérogeait pas à la règle.