Google se lance comme opérateur mobile aux Etats-Unis

Google a encore frappé. La rumeur disait vrai, le géant américain vient de lancer une nouvelle offre qui le propulse directement sur le secteur des opérateurs mobiles. Et attention car le Project Fi cumule les bons points. Il ne manque effectivement pas d’atouts et il ne devrait avoir aucun mal à séduire les mobinautes.

Inutile cependant de vous réjouir car la solution n’est pas encore disponible en Europe, ni même en France. Pour en profiter, il faut nécessairement résider aux Etats-Unis et disposer d’une invitation.

Google Project Fi

Google vient de lever le voile sur le Project Fi.

En outre, il est important de préciser que Google n’a pas déployé ses propres antennes sur le territoire. En réalité, il s’est associé à Sprint et à T-Mobile pour utiliser leur infrastructure.

Le Project Fi repose sur l’infrastructure de Sprint et de T-Mobile

Project Fi sera d’ailleurs capable de passer automatiquement de l’une à l’autre en fonction de la localisation de l’utilisateur, l’idée étant évidemment de maximiser les temps de connexion en fournisseur le meilleur service possible.

L’outil ne se limite pas aux connexions cellulaires et il sera également capable d’intégrer les réseaux WiFi ouverts environnants à son diagnostic. Tout sera transparent pour l’utilisateur, bien sûr, et ce dernier n’aura rien à faire de son côté.

Le forfait proposé par Google est constitué de plusieurs briques distinctes. Le service de base sera facturé 20 dollars par mois et il proposera les appels vocaux, les SMS, la connexion WiFi et une couverture internationale dans plus de 120 pays.

Sans surprise, les abonnés devront repasser à la caisse pour la data et payer 10 dollars par tranche d’un giga-octet. Fait intéressant, ils ne paieront que ce qu’ils consomment et Google leur remboursera systématiquement le reste.

L’arrivée de Big G sur ce secteur n’est pas anodin et le Project Fi pourrait avoir de lourdes répercussions dans les mois et dans les années à venir. Notez tout de même qu’il n’est pas le seul à s’intéresser à ces choses. Facebook a lancé hier une nouvelle application mobile capable de gérer tous nos appels.

A croire qu’ils se sont tous donnés le mot.

Pour le moment, Google n’a pas l’intention de lancer son service sur le vieux continent et il faudra sans doute attendre quelques mois ou quelques années avant de voir arriver le Project Fi chez nous. A moins bien sûr qu’il ne connaisse le même destin que Google Voice.

Mots-clés googleproject fi