Google se lance dans les newsletters

Google semble croire en l’avenir des newsletters. Du moins plus que dans celui des flux RSS. La firme vient en effet de donné vie à Museletter, un nouveau service basé sur Google Drive, un service qui va permettre aux internautes de créer et de distribuer facilement des newsletters.

Museletter est la toute dernière création d’Area 120, la fameuse division R&D de l’entreprise. Une création disponible uniquement sur invitation pour le moment.

Une illustration représentant une newsletter
Image par talha khalil de Pixabay

Un détail qui a son importance. Plus qu’un service, Museletter fait en effet figure d’expérimentation. On ignore donc quand il sera possible de profiter du service. Ni même si nous le pourrons.

Museletter, la newsletter par Google

En revanche, si l’on en croit les détails glanés par Android Police, alors ce nouveau service ne fonctionne pas franchement comme les autres services de newsletter.

Plutôt que de lancer une plateforme dédiée, Google a en effet préféré s’appuyer sur son architecture.

Concrètement, donc, Museletter s’appuie sur Google Drive pour fonctionner et pour permettre aux utilisateurs de créer et de gérer leurs newsletters. Ces derniers peuvent ainsi s’appuyer sur Google Docs, Google Sheets ou même Google Slides pour concevoir les courriels à envoyer.

A lire aussi : Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de Waze ou Google Maps

Un service qui s’appuie sur Google Drive

Une fois le message rédigé, il ne leur reste plus qu’à importer leur liste de diffusion pour l’expédier. Fait intéressant, si Museletter est totalement gratuit, le service offre la possibilité aux utilisateurs de créer des newletters payantes uniquement disponibles avec un abonnement mensuel.

Cela ne veut évidemment pas dire que Google ne compte pas en tirer profit. L’entreprise envisage en effet d’inclure des fonctions premiums pour le monétiser, comme des noms de domaine personnalisés ou d’autres options du même genre.

Museletter ne s’en tiendra cependant pas à la création et à la diffusion de newsletter. Des outils analytiques complets seront à terme proposés afin de permettre aux utilisateurs du service de suivre les résultats de leurs campagnes. Et quand on connaît le savoir-faire de l’entreprise en la matière, cela annonce du bon.

A lire aussi : Voilà comment Google va vous aider à faire le ménage sur votre smartphone

Des fonctions premiums et des outils analytiques complets

Comme indiqué un peu plus haut, Museletter fait davantage figure d’expérimentation pour le moment. Il n’est donc pas ouvert à tous. Google a cependant mis en ligne un formulaire pour vous permettre de demander un accès anticipé au service. Il se trouve ici, mais il n’est pas encore ouvert à tous les marchés.

Il est cependant possible de contourner la limitation mise en place en passant par un VPN et en vous localisant aux Etats-Unis. Il faudra simplement indiquer à Google l’adresse de votre site ou de votre newsletter ainsi que vos pseudos Twitter / Instagram pour que la demande soit prise en compte.

Mots-clés google