Google s’explique sur la présence d’un micro caché sur ses alarmes connectées Nest

À l’heure des objets connectés très présents dans nos quotidiens, la population se méfie des dérives possibles par cette connectivité de la part de grosses firmes tech. Google n’échappe pas à la règle et aura créé la polémique avec son alarme connectée Nest. Et pour cause : un micro a été découvert au sein du produit, tandis que ce dernier n’en demande pas. Très rapidement, la polémique a enflé sur le net, notamment par les partisans de la protection de la vie privée. Beaucoup se sont questionnés sur la présence non mentionnée de ce micro et des potentiels risques d’enregistrements contre la volonté de l’utilisateur.

Comme le rapporte Business Insider, Google a tenu à s’expliquer sur la présence de ce micro au sein des alarmes connectées Nest, face à la polémique grandissante.

Pour le géant américain, il s’agissait d’un micro présent pour de futures fonctions à venir !

Une défense qui en convaincra certains, d’autres non

Google a tenu à se défendre face à la polémique née sur Internet ces derniers jours, à propos des alarmes connectées Nest disposant d’un micro intégré non mentionné. C’est à travers un porte-parole que le géant américain, dont la mauvaise gestion des données personnelles a de nombreuses fois été pointée du doigt – en plus de conséquentes amendes -, s’est exprimé sur l’affaire.

Google explique avoir placé un micro sans le spécifier pour activer de futures fonctions. La firme reconnait tout de même une erreur de communication dans cette intégration restée secrète jusqu’à être découverte par les internautes. Parmi les fonctions à venir, notamment à partir du mois de février, on retrouvera les commandes vocales Google Assistant, ou encore une détection plus poussée pour créer une alerte en cas d’intrusion.

Autant dire de très bonnes fonctions qui se retrouvent aujourd’hui éclipsée par le mauvais choix marketing de la part de Google, en ne précisant pas sa présence. En expliquant dès le début aux acheteurs qu’un micro est présent pour de futures fonctions, les choses auraient pu être différentes aujourd’hui. Surtout lorsque l’on sait que l’alarme connectée Nest est là pour protéger contre de possibles intrusions son propriétaire. La présence non signalée du micro sonne donc comme un comble !

Mots-clés connectégoogle