Google Stadia était indisponible en Europe, mais le problème est réglé

Google a lancé en novembre dernier son propre service de Cloud Gaming appelé Stadia. Le principe est simple : pouvoir profiter de ses jeux partout, sur n’importe quel appareil sans la fiche technique requise, uniquement grâce au streaming via une connexion Internet. Très rapidement, beaucoup de joueurs furent déçus par cet essai. Il faut dire qu’en plus de payer le Chromecast servant à streamer les jeux, ces derniers doivent s’acquitter d’un abonnement pour profiter de la meilleure résolution et acheter les jeux plein pot. Des jeux ne profitant pas du crossplay, certains se retrouvent donc assez vides en mode online.

Et nouveau problème pour Stadia puisque la plate-forme était hier indisponible en Europe.

Google Stadia n'exigera pas grand chose de votre part au niveau hardware

Même si le problème a depuis été corrigé par Google, ce dernier soulève un questionnement à propos du Cloud Gaming.

Pas de connexion Internet, pas d’accès aux jeux

Ce sont les joueurs d’Europe qui ont été sacrément déçus et irrités ces dernières heures. Ces derniers ne pouvaient simplement plus jouer sur Stadia face à un message d’erreur. Un problème néanmoins corrigé par Google qui s’est exprimé à ce sujet : « Bonne nouvelle ! Le problème a été résolu et vous pouvez de nouveau jouer. Merci de votre patience ».

Pendant la période d’inaccessibilité à la plate-forme, le message d’erreur demandait aux joueurs de vérifier leur connexion – ou d’avoir une connexion plus stable. Dans les faits, ni l’un ni l’autre n’étaient impliqués dans l’impossibilité de jouer.

Mais ce problème souligne une question que se pose de plus en plus la communauté : le Cloud Gaming ne rend-il pas les joueurs dépendants ? Car en cas de problème de serveurs, ces derniers ne peuvent simplement plus profiter de titres qu’ils ont payé, un comble ! Sans oublier qu’avec le dématérialisé, un jeu ne nous appartient jamais vraiment. En cas de fermeture de Stadia, les joueurs ne seront pas remboursés et bloqués, dans l’incapacité de jouer aux titres qu’ils ont payés.

Sur le papier, la plate-forme Nvidia GeForce Now, axée Cloud Gaming, semble déjà plus équitable. Et pour cause : il est possible d’y importer ses jeux de plate-formes extérieures, comme Steam ou Epic Games Store. Un juste milieu appréciable de la part du service.