Google Stadia ouvre un nouveau studio dirigé par l’une des responsables de God of War

Google s’est très récemment lancé sur le marché du jeu vidéo. Mais ici, nulle question de faire comme la concurrence puisque la technologie de Stadia repose sur le Cloud Gaming. Pour résumer le principe, l’utilisateur doit se doter d’un périphérique façon Chromecast, vendu par Google, puis souscrire à un abonnement gratuit ou payant (avec les limitations que cela implique) pour jouer à des jeux avec une simple connexion internet, sans gros matériel – qui seront achetés plein pot, pas de catalogue illimité ici. En plus de cela, le joueur peut profiter des titres sur une multitude de supports, comme un PC, une tablette, un smartphone, ou un simple téléviseur !

Mais Google a une énorme lacune qu’il devra combler rapidement : l’absence d’exclusivités.

Google Stadia

Et pour cela, Stadia a fondé un deuxième studio dirigé par une femme à l’énorme CV !

Un nouveau studio dirigé par Shannon Studstill

Google vient d’annoncer la création d’un second studio de développement vidéoludique. Un studio qui sera basé à Los Angeles, aux USA, tandis que le premier se trouve à Montréal. Pour la nomination à la tête de cette société dédiée au développement sur Stadia, on retrouve Shannon Studstill, l’une des femmes à l’origine de God of War puisque précédemment responsable de Santa Sony Monica.

Le nouveau studio se concentrera sur les jeux inédits, en se basant de nouvelles mécaniques de gameplay, une façon créative de jouer à plusieurs et des interactions uniques que nous allons exploiter […] Même si nous ne sommes pas prêts à partager nos projets pour le moment, soyez sûrs que nous restons à l’écoute de ce que souhaite la communauté et ajoutons nos propres ingrédients à Stadia pour créer de nouvelles franchises et expériences.

Le projet est ambitieux pour Stadia : créer des œuvres uniques reposant sur des expériences uniques, sans aucun doute autour du Cloud Gaming. Il faut dire que la concurrence est rude juste en face.

Sony est leader du marché avec des licences exclusives comme God of War, The Last of Us, Days Gone, tandis que Nintendo a un ensemble de propriétés intellectuelles ultra puissantes, entre Zelda, Mario, Donkey Kong, Fire Emblem, Animal Crossing. Côté Microsoft, le studio peut compter sur Gears of War et le Project xCloud, autre plate-forme de Cloud Gaming.