Google Street View nous propose de visiter le « Mars de la Terre »

Ça vous dirait d’aller faire un petit tour sur la planète rouge, ou tout du moins à ce à quoi ça devrait ressembler ?

Désormais la plateforme Google Maps Street View pourra vous donner un aperçu de l’environnement martien, tout en gardant le confort de votre siège en visionnant les images de l’île de Devon (Devon Island) et de ses paysages froids et arides parsemés de rocailles et même agrémentés d’un cratère.

Google Street View nous propose de visiter le "Mars de la Terre"

Crédits wiki

Si vous n’avez jamais entendu la mention de l’île de Devon, sachez qu’elle abrite les paysages qui ont le plus de ressemblances avec ce qu’on trouve à la surface de Mars. Raison pour laquelle les scientifiques de la NASA affectionnent d’ailleurs d’y passer du temps pour leurs expériences et effectuer des recherches.

Le « Mars de la Terre » est une île austère et inhabitable

L’île de Devon est la plus grande île inhabitée au monde, si on ne compte pas les scientifiques qui occupent les lieux dans le cadre de leurs recherches.

Située au large du Canada, dans la baie de Baffin et la région de Qikiqtaaluk, c’est une île désertique soumise à de rudes conditions climatiques limitant fortement l’accueil d’une population humaine. En effet, les paysages que vous serez susceptible d’apprécier si vous veniez à la visiter sont de vastes étendues de roches, de gravats et de poussière.

Mais tout l’intérêt d’un tel environnement réside dans les possibilités qu’il offre en tant que site capable d’accueillir des missions visant à reproduire les conditions de la surface martienne.

Le site idéal pour reproduire des missions sur le sol martien

Les paysages de l’île de Devon recensent en effet le cratère de Haughton, le Canyon des Astronautes ou encore le lit d’un lac asséché, des environnements qui reproduisent à s’y méprendre ce qu’on devrait trouver sur Mars.

Ce qui d’ailleurs fait penser à certains que les images de la NASA relatant les missions de rovers sur Mars sont de fausses images prises sur l’île de Devon.

En attendant les projets de vols habitables sur Mars, si tant est que les possibilités de votre portefeuille vous le permettent, vous pourrez toujours faire une petite escapade sur Devon Island avec Mars on Earth de Google Maps Street View.

Ce sera à peu près la même chose, les frais d’un voyage en navette spatiale en moins.