Google Street View peut trembler, un pilote de drone a modélisé son île tout seul

Google Street View a modélisé une bonne partie du globe, mais certaines régions manquent encore à l’appel. C’est notamment le cas de l’île Maurice. Agacé par cet oubli, un habitant de la région s’est donc mis en tête de réparer l’affront, armé en tout et pour tout de son drone.

L’île Maurice se trouve dans la partie ouest de l’océan Indien, et donc en plein coeur de l’archipel de Mascareignes, entre la Réunion et l’île Rodrigues.

Une photo montrant des palmiers de l'île Maurice

Crédits Pixabay

L’île est assez grande et elle atteint les 1865 kilomètres carrés, pour un peu plus de 1,2 million d’habitants.

L’île Maurice, grande oubliée de Google Street View

Mais en dépit de son importance, l’île n’a pas reçu la visite des Google Cars ni même celle des Trekkers et elle est donc inaccessible dans Google Street View. Les seuls panoramas présents sont donc ceux qui ont été volontairement partagés par les Local Guides.

Reuben Pillay habite sur place et il s’est donc mis en tête de réparer cette injustice en modélisant l’île par ses propres moyens. Ne disposant ni du budget ni même du savoir-faire de Google, ce passionné n’a eu d’autre choix que de s’appuyer sur les moyens du bord.

Et plus précisément sur son drone, un Phantom 4 Pro de la marque DJI.

Pendant plusieurs mois, il a donc arpenté l’île Maurice avec son drone afin de capturer des vues aériennes de ses différentes régions. Il a ensuite compilé toutes ces images ensemble afin de créer de gigantesques panoramas des lieux.

À lire aussi : Google Street View propose une nouvelle icône pour les entreprises

Il a réalisé lui-même les panoramas de son île

Il aurait bien entendu pu garder ces images pour lui, mais il a choisi de les partager et de les rendre accessibles par le biais d’un site monté pour l’occasion. Baptisé Reubsvision, ce dernier propose une navigation assez proche de celle de Google Street View et il permet donc de se déplacer de panorama en panorama en cliquant sur des curseurs intégrés à une vue aérienne de l’île.

Le résultat est assez sympathique, mais les différents panoramas ne sont malheureusement pas liés entre eux et il faut donc à chaque fois revenir sur cette carte pour changer de région.

Reste que l’initiative mérite d’être saluée. Et si vous mourrez d’envie de découvrir les beaux paysages de l’île Maurice, alors ces vues devraient retenir votre attention.

Il faut maintenant espérer que Google finisse par prendre connaissance de ce projet et, bien sûr, que cela pousse la firme à réparer cet impardonnable oubli.

À lire aussi : Facebook préparerait un concurrent à Google Street View