Google peut devenir une théière si vous voulez

Ce n’est pas parce qu’on met des standards en place qu’on ne sait pas rigoler un peu. Et l’IETF en est la preuve. De son nom complet Internet Engineering Task Force, l’IETF a pour rôle d’élaborer des standards utilisés sur Internet, et est notamment à l’origine des fameux codes HTTP. Ces codes, vous en avez probablement déjà rencontré, certains apparaissant suite à des erreurs assez communes comme par exemple l’erreur 404 qui signifie que le fichier recherché n’existe pas, ou encore l’erreur 403 qui signifie que vous n’avez pas le droit d’accéder à ce fichier.

Mais dans le lot des erreurs 4xx, on en retrouve une bien particulière : l’erreur 418. Sa signification ? « I’m a teapot« . Traduit littéralement, on obtient « Je suis une théière« , et c’est bien dans ce sens-là qu’il faut le prendre.

Google est une théière

Google est une théière

Bien évidemment, l’erreur 418 est une blague, un simple easter egg dans les standards et n’a pas pour but d’être implémenté. Mais certains sites le font, pour la blague, et Google est l’un d’eux.

Ainsi, si vous vous rendez sur google.com/teapot, vous aurez l’immense joie d’avoir devant vous la fameuse erreur 418, avec le joli dessin d’une théière à la clé. D’ailleurs, si vous cliquez sur le dessin, vous devriez voir cette même théière s’animer et jouer son rôle de théière.

Rôle qui est de préparer du thé, bien sûr, et rien d’autre ! C’est le sens de cette erreur 418 qui doit, selon la spécification officielle, être lancée dès qu’on essaye de se servir d’une théière pour servir du café. On rigole, on rigole, mais ça n’empêche pas d’être rigoureux sur l’utilisation première des objets !

Via

Mots-clés fungoogleinsolite